publicite

Actualité

Les applis Smartphone d’hier, d’aujourd’hui et de demain
Écrit par charon 30-01-2018

Une application mobile est définie comme un utilitaire ou un jeu, accessible depuis n’importe quel appareil portable, le plus utilisé restant le smartphone. Si vous êtes né avant 1990, il est probable que vous ayez connu une époque où il fallait passer par la case « Parents » pour contacter vos copains d’école. Et laisser un message sur un répondeur, fut-il branché à une prise de téléphone, relevait de la Science-Fiction.

Les applis originelles ne s’appelaient pas des Applis, et pourtant vous n’aurez pas oublié le jeu du serpent qui se mord la queue auquel on pouvait accéder sur les premiers Nokia. Pour les plus jeunes, il est temps de faire le point sur l’histoire de l’application mobile :

1983 – Steve Jobs lance le premier Macintosh et prédit l’avènement de l’application mobile. Le premier téléphone portable, le DynaTAC 8000X dont le prix d’achat est de 4.000 $, arrive sur le marché.

Début des années 90 – les premiers PDA (Psion, Palm) gérés par des systèmes d’exploitation comme EPOC et Palm OS font leur apparition et permettent aux usagers d’accéder à des logiciels de traitement de texte, de gestion de feuilles de calculs ou de bases de données.

1994 – IBM lance Simon, un téléphone portable équipé par défaut de plusieurs de ces précurseurs de l’appli telle qu’on l’entend aujourd’hui, en l’occurrence un carnet d’adresse, une calculatrice et un agenda électronique.

1997 – La première expérience de réalité augmentée est présentée (avec ordinateur dans un sac à dos !).

2002 – Blackberry lance le concept de l’email à distance.

2007 – Apple lance le premier iPhone. L’Apple Store propose alors moins de 500 applis.

2008 – Moment décisif dans l’histoire de l’appli, Steve Jobs annonce que l’iPhone 3 sera compatible avec les applications développées par d’autres programmeurs. A compter de cette date, on voit prospérer l’apparition d’applis mobiles en tous genres : de l’appli plutôt informative, comme celle de Bloomberg qui renseigne sur les cours de la bourse ou celle d’Auchan dont l’objectif est purement publicitaire, aux applis interactives comme celles des grandes enseignes depuis lesquelles on peut faire ses courses ou encore celle d’IG qui permet carrément à ses usagers de suivre l’actualité du Forex ou même trader depuis leur smartphone. Sans oublier les utilitaires tels que Google Maps, les agendas électroniques ou encore les applis d’accès direct à vos réseaux sociaux, notifications instantanées à l’appui. La balle est lancée et elle n’est pas prête de s’arrêter.

2010 – Apple lance le premier iPad.

Et l’avenir ?

Les sites et applis smartphone se réunissent en un seul logiciel – le partage du contenu à travers plusieurs utilitaires et réseaux sociaux en un seul clic est déjà à notre portée. L’appli d’aujourd’hui cherche non seulement à devenir indispensable, mais elle veut aussi contrôler les autres applis pour devenir votre page de garde, votre tableau de bord.

La loyauté devient clé : on choisit son système d’exploitation quasiment à vie (iOS ou Android). Plus qu’un smartphone, c’est tout un mode de communication qu’on choisit et auquel on nous fidélise.

Le développement des appareils s’accélère. Le smartphone ne se porte plus dans la poche, mais au poignet ou sur le nez. L’avènement de la Smart Watch et des lunettes Google donne lieu à des technologies comme la réalité augmentée, qui consiste à ajouter des renseignements considérés utiles à ceux qu’interprète déjà votre cerveau (comme les noms de rue ou le nom des morceaux de musique qu’on entend dans un bâtiment commercial, ou même des renseignements supplémentaires utilisables lors d’interventions chirurgicales).

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1