publicite

Actualité

Motobot : le robot/moto de Yamaha largement distancé par Valentino Rossi
Écrit par Guillaume 04-11-2017

Les robots prennent de plus en plus de place dans notre quotidien, c’est un fait. Yamaha tente toutefois de les introduire là où on ne les attendrait pas forcément : aux commandes d’une moto. Motobot, c’est le nom de la création du constructeur japonais a été conçu avec le fol espoir de concurrencer Valentino Rossi, mais malgré les progrès enregistrés par Motobot, le Doctor a encore une belle avance sur la machine.

Il y a deux ans presque jour pour jour, Yamaha faisait les premières présentations. À l’occasion du salon de Tokyo, le célèbre constructeur dévoilait Motobot, un prototype de robot motard. Mais plutôt que de simplement faire contrôler sa moto par une intelligence artificielle, Yamaha avait donné à son robot une forme presque humaine de sorte que l’on pouvait vraiment se représenter ce pilote d’un genre très particulier. Quelques mois plus tard, les premiers essais étaient d’ailleurs plutôt concluants puisque Motobot parvenait à dépasser les 100 km/h même s’il lui fallait pour cela des tracés en ligne droite.

La prochaine étape, Yamaha vient de la présenter à l’ouverture de salon de Tokyo 2017. Aux côtés du Niken, une espèce de moto à trois roues taillée pour la route, Motobot y tient l’un des principaux rôles. Depuis sa dernière sortie, le robot de Yamaha a fait d’énormes progrès. Les équipes du constructeur nippon ont beaucoup amélioré la qualité de leur robot qui devait maintenant se mesurer à l’un des plus grands pilotes de tous les temps, Valentino Rossi. L’idée était de comparer le temps réalisé par celui que l’on surnomme le Doctor avec le temps obtenu par Motobot. Le lieu a été choisi par Yamaha, ce sera le Thunderhill Raceway Park.

Malgré d’incroyables progrès qui permettent à Motobot de réaliser des pointes à plus de 200 km/h, Valentino Rossi reste un net cran au-dessus de la machine : 85.740 secondes quand Motobot signe un temps de 117.504 secondes. L’écart reste encore vertigineux et s’explique par le comportement d’un pilote humain qui est capable de se déporter dans les virages, de bien plus pencher sa moto et d’optimiser la position de son corps – et donc la répartition de son poids – en fonction de son emplacement sur le circuit. Reste que les progrès de Motobot sont absolument spectaculaires et que Yamaha n’a pas dit son dernier mot… Rendez-vous en 2018-19 avec le Doctor pour une revanche ?

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1