publicite

Actualité

Le Japon veut se doter du plus puissant des supercalculateurs
Écrit par Guillaume 07-12-2016

Aujourd’hui, deux pays dominent le monde des supercalculateurs, les États-Unis et la Chine. En troisième position, on trouve le Japon qui dispose tout de même de deux machines parmi les dix plus puissantes de la planète. Un classement qui pourrait changer très prochainement.

Visiblement vexé d’être ainsi distancé par son voisin chinois – les deux plus puissants supercalculateurs sont à Wuxi et Guangzhou – le Japon a la volonté de construire un supercalculateur pour mettre tout le monde d’accord. Selon Reuters, le gouvernement de Shinzo Abe aurait ainsi débloqué une enveloppe de 19,5 milliards de yens (163 millions d’euros) afin de concevoir un monstre de 130 pétaFLOPS, c’est à dire à même de réaliser 130 millions de milliards d’opérations à la seconde.

Sunway TaihuLight

Le Sunway TaihuLight en Chine, plus puissant supercalculateur actuel.

Le Japon ne cherche cependant pas la puissance seule. Le supercalculateur voulu par Tokyo se doit aussi d’être efficace énergétiquement parlant avec une consommation inférieure à 3 mégawatts. Une telle « sobriété » reviendrait à atteindre 22 GFLOPS/W quant le record actuel – un supercalculateur signé NVIDIA – plafonne à 9,46 GFLOPS/W.

Pour parvenir à une telle prouesse, le gouvernement japonais a lancé un appel d’offres qui devrait se clôturer le 8 décembre prochain. Parmi les différentes compagnies qui semblent s’être déjà portées candidates, Fujitsu pourrait bien remporter la timbale. Basée à Tokyo, la société est déjà à l’origine des deux plus puissants supercalculateurs de l’archipel, respectivement 6e et 7e mondiaux.

publicite
ActuGaming Gamesplanet Gamoniac YouPass

Commentaires
0

1