Quand le Bloc-Notes de Windows 11 découvre la sauvegarde automatique

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1694793651*1000).local().format("L").toString()}}

L’un des plus fameux outils intégrés à Windows 11 se voit doté d’une fonctionnalité très utile.

Peut-être êtes-vous de ces « dinosaures » qui ne jurent que par le Bloc-Notes de Windows pour écrire certains messages, voire des lettres ou des articles entiers ? Les applications en ligne, très peu pour vous et même un traitement de textes local n’est pas vraiment votre tasse de thé ? Dans ce cas, vous serez heureux d’apprendre que Microsoft est sur le point de faire évoluer ce mythique Bloc-Notes et de lui ajouter une fonctionnalité bien pratique, la sauvegarde automatique.

Révélée par GHacks.net, l’information est bien sûr liée au programme Windows Insider qui permet de participer à l’évolution de Windows en ayant accès à des versions bêtas du système d’exploitation. Bien sûr, la chose implique aussi d’être prêt à essuyer quelques plâtres – les fonctionnalités bêtas n’ont, par essence, pas encore été testées de fond en comble – et à remonter autant d’informations que possible à Microsoft et ses équipes de développement afin de faire évoluer le système. Dans le cas présent, nous parlons de la build 23536 de Windows 11 Insider Preview. Une build qui « intègre » donc une nouvelle version de l’application Notepad.exe – le Bloc-Notes dans sa dénomination américaine – autrement dit la version 11.2307.22.0. Il est à noter que le terme « intègre » est un peu exagéré, puisque même sur cette build de Windows 11, il faut passer par le Microsoft Store pour récupérer ladite version du Bloc-Notes et sa fonction de sauvegarde.

Ceci fait, il reste possible d’activer ou de désactiver la fonctionnalité, Microsoft considérant visiblement que certains utilisateurs pourraient ne pas être intéressés. Le principe est assez simple : à la fermeture du Bloc-Notes, il n’est plus question d’avertir l’usager de l’absence de sauvegarde, une copie du document actuellement en chantier est automatiquement conservée. Ensuite, lorsque le Bloc-Notes est réouvert par l’utilisateur, l’éditeur de textes restaure automatiquement le document en cours. Mieux, cette fonctionnalité ne se limite pas à un seul document de travail.

Si le Bloc-Notes n’avait pas évolué pendant des années, les choses se sont « bousculées » ces dernières années. Une nouvelle interface avec un mode sombre et plusieurs niveaux d’annulation/restauration des modifications avaient ainsi été mis en place lors d’une mise à jour de décembre 2021. Exactement un an plus tard, en décembre 2022 donc, Microsoft avait autorisé la gestion de plusieurs onglets dans le Bloc-Notes et la saveugarde automatique capitalise sur cette dernière amélioration. En effet, le module ne se contente pas d’enregistrer une copie du document en chantier, mais bien de tous les onglets en cours d’utilisation au moment de la fermeture du programme. À la réouverture, ce sont donc tous les onglets qui retrouvent leur place, un peu à la manière de ce qui existe depuis déjà quelques temps sur tous les navigateurs Web un tant soient peu modernes. Un petit pas pour Notepad.exe, un pas de géant pour l’usager :-)