Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

Les premiers résultats du CPU Apple M2 Max déçoivent légèrement

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1670173241*1000).local().format("L").toString()}}

Alors que l’on parle beaucoup des Ryzen d’AMD ou des Core d’Intel, c’est oublier un peu vite qu’Apple dispose de ses propres puces dont le M2 Max est la dernière évolution en date.

Il y a maintenant deux ans, Apple faisait sensation en menant à bien de manière éclatante son projet de développement de ses propres processeurs. L’objectif de la firme américaine était avant tout de s’émanciper de la « tutelle » d’Intel. Apple dépendait effectivement beaucoup des sorties du géant du microprocesseur et ne pouvait, de fait, pas innover comme il l’entendait. Le développement de ses propres processeurs impliquait une remise à plat de toute son architecture matérielle et logicielle, mais la sortie de l’Apple M1 en novembre 2020 lui a clairement donné raison. Avec le M1, non seulement Apple parvenait à offrir des performances tout à fait conformes aux attentes des usagers, mais surtout il le faisait en réduisant considérablement la consommation énergétique offrant un des meilleurs ratios performances / consommation du marché.

Logiquement, Apple a décidé de poursuivre sur sa lancée et le développement de la puce M2 a abouti tout récemment. Comme pour le M1, l’idée n’était pas de proposer une puce unique, mais plutôt une gamme composée de plusieurs évolutions. Le M2 « de base » est d’ores et déjà disponible et alors que l’on attend des nouvelles d’éventuels M2 Pro ou M2 Ultra, c’est le M2 Max – une puce qui devrait se situer entre les deux précédemment citées – qui fait l’objet d’une fuite. En effet, de premiers résultats sur l’outil Geekbench se sont retrouvés dans la base de données du logiciel. Ce genre de fuites n’est pas rare et il ne faut pas s’attendre à voir Apple confirmer ces résultats. Sans possibilité de vérifier la provenance de ces chiffres, il est préférable de garder une certaine distance, d’éviter toute conclusion hâtive. Reste que ces premiers résultats permettent d’envisager le comportement de ce M2 Max.

Selon toutes vraisemblances, Apple ne devrait pas annoncer de machines conçues autour du M2 Max – et sans doute du M2 Ultra – avant la fin du premier trimestre 2023. Il sera alors temps de vérifier ces premières mesures. Des mesures qui montrent une augmentation des performances un peu décevante dans la mesure où elle ne suit pas l’augmentation du nombre de cœurs. En effet, le M2 Max doit être composé de 12 cœurs (8 cœurs performants et 4 cœurs efficaces) contre 10 cœurs pour le M1 Max, soit une augmentation de 20 % du nombre de cœurs. Pour autant les performances relevées sur Geekbench ne montrent une augmentation que d’environ 6 à 7 % en singlethread et autour de 15 % en multithread. Les gains ne sont pas non plus en rapport avec ceux obtenus lors du passage du M1 « de base » au M2 « de base » : là, on pouvait compter sur +10 % en singlethread et même +15 % en multithread alors que le nombre de cœurs était identique. Si tant est que ces résultats soient authentiques, il convient maintenant de voir à quel point les optimisations encore à apporter par Apple permettront d’améliorer les choses.