Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

Les nouvelles alimentations PC dépassent des sommets pour assouvir la gourmandises des derniers CPU / GPU

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1660752050*1000).local().format("L").toString()}}

La génération d’alimentation ATX 3.0 pointe le bout de son nez et, avec elle, des puissances encore supérieures à ce que nous connaissions jusque là. MSI est l’un des premiers sur le créneau.

Codifié en 2019, le PCI Express 5.0 a été introduit sur le marché grand public avec la sortie des premières plateformes Alder Lake par Intel en fin d’année dernière. Pour autant, la nouvelle norme ne devrait pas se développer au mieux avant l’année prochaine. Il faut 1/ que les plateformes soient relativement répandues auprès des consommateurs et 2/ que des composants exploitant réellement cette nouvelle norme soient présents sur le marché. C’est plutôt le second point qui pêchait jusqu’à présent.

Les choses changent toutefois très vite et alors qu’AMD s’apprête à lancer à son tour une plateforme compatible PCI Express 5.0 – l’AM5 des nouveaux Ryzen série 7000 – on commence à voir des fabricants de SSD annoncer des produits compatibles PCIe Gen 5. Dans la foulée, il est aussi possible que les premières cartes graphiques certifiées PCIe Gen 5 nous arrivent en provenance de NVIDIA d’abord, avec les GeForce RTX série 4000, et AMD ensuite, avec les Radeon RX série 7000.

Des changements qui nécessitent une adaptation des blocs d’alimentation alors que les cartes graphiques les plus exigeantes pourraient avoir besoin d’un maximum de 600 Watts et que les processeurs ne deviennent pas comme par magie moins gourmands. À ce petit jeu, c’est MSI qui est le premier sur les rangs. Alors que d’autres fabricants ont déjà annoncé des produits à venir, le Taïwanais lève le voile sur son premier bloc d’alimentation tout à la fois compatible – et certifié – ATX 3.0 et PCIe 5.0, la MEG Ai1300P.

Comme son nom l’indique, cette alimentation est un monstre de puissance avec pas moins de 1 300 Watts au compteur. Ce n’est bien sûr pas la première fois qu’une alimentation aussi puissante est annoncée et, par le passé, d’autres fabricants ont commercialisé des produits jusqu’à 1 650 Watts. Non, ce qui inquiète ou impressionne selon le point de vue adopté, c’est la génération de ces blocs que l’on aurait autrefois qualifié de « surpuissants ». Dans l’air du temps à tous les niveaux, la MEG Ai1300P sera bien sûr un bloc entièrement modulaire et disposera notamment du fameux connecteur 12+4 broches prévu pour les cartes graphiques PCIe 5.0

MSI souligne aussi que son bloc d’alimentation – en plus d’être certifié 80 PLUS Platinum – sera capable de faire face aux pics de charge que l’on appelle dans le jargon des power excursions. Il a été démontré que ces pics peuvent se traduire par un triplement de la consommation des cartes graphiques durant un laps de temps très court (100 µs). Problème, si l’alimentation ne peut suivre, le système plante. MSI a donc prévu que sa MEG Ai1300P sera capable de fournir jusqu’à deux fois sa puissance maximale – 2 600 Watts donc – durant ce temps très court. Entre puissance en constante progression et spécifications de plus en plus complexes, ces blocs d’un genre nouveau vont augmenter la facture des nouveaux PC.