Vous n'êtes pas connecté...
Connexion au site
Thème : 
Langue : français

Tachyum annonce les « premiers processeurs universels au monde »

Vignette
Écrit par Guillaume
Date de publication : {{ dayjs(1652719489*1000).local().format("L").toString()}}

Une nouvelle puce révolutionnaire capable de mettre d’accord AMD, Intel et NVIDIA ?

Inconnue du grand public, la société Tachyum vient d’annoncer une gamme de processeurs qu’elle présente comme révolutionnaires étant les « premiers processeurs universels au monde ». Derrière ce terme pas forcément très clair, il s’agit de concevoir un processeur capable de regrouper les fonctionnalités d’un CPU, d’un GPU et d’un TPU de sorte qu’il soit possible de travailler sur de multiples tâches depuis l’intelligence artificielle jusqu’au machine learning en passant par des calculs plus classiques.

Si plusieurs modèles ont été évoqués, Tachyum insiste plus particulièrement sur le Prodigy T16128, le fer-de-lance de sa gamme. Il est question d’un processeur doté de 128 cœurs dont les performances semblent devoir être très impressionnantes. Tachyum précise effectivement qu’elles seraient quatre fois supérieures à celles d’un Intel Xeon 8380 sur SPECrate 2017 Integer et encore trois fois supérieures à celles d’un AMD EPYC 7763. Sur des travaux impliquant l’intelligence artificielle, le Prodigy T16128 pourrait atteindre une puissance de 12 PetaFLOPS quand l’A100 de NVIDIA doit se contenter de 5 PetaFLOPS.

Tachyum précise que sa puce est gravée selon un procédé 5 nm, mais ne précise pas son fondeur. Il explique que ses 128 cœurs 64-bit peuvent atteindre jusqu’à 5,7 GHz et qu’ils sont épaulés par 128 Mo de cache combiné L2 + L3. Côté mémoire vive, c’est la DDR5 qui a été retenue avec 16 contrôleurs pour une capacité maximale de 8 To par socket sachant que le Prodigy T16128 peut être intégré dans des systèmes à deux ou quatre sockets. Bien sûr, le PCI Express 5.0 est au menu avec 64 lignes.

Histoire d’enfoncer encore le clou autour d’une annonce presque trop belle pour être vraie, Tachyum précise que le coût de sa puce sera inférieur aux modèles concurrents d’Intel tout en ayant une consommation plus faible. Tempérons toutefois le communiqué de la société car aucune date de lancement n’a été annoncée alors que la production en elle-même n’est prévue que pour l’année prochaine.