publicite

Actualité

publicite
Windows on ARM : l’émulation x64 finalement réservée à Windows 11
Écrit par Guillaume 22-11-2021

Une nouvelle qui risque de décevoir les utilisateurs de Windows 10 on ARM, notamment les possesseurs de Surface Pro X.

Voilà ce qui s’appelle un revirement même si certains observateurs l’avaient senti venir. Souvenez-vous, en décembre 2020, Microsoft s’associait à Qualcomm, le roi des solutions ARM. Les deux entreprises avaient alors dans l’idée de dynamiser Windows 10 on ARM afin qu’il soit en mesure de concerner davantage d’applications x86. À l’époque, l’émulation de ces applications n’impliquait que les logiciels 32-bit. Microsoft et Qualcomm n’étaient pas peu fiers d’annoncer une version preview de l’émulation x64 sur Windows 10 on ARM dans le cadre du programme Windows Insider.

Qui dit version preview, dit encore de longs mois de développement pour parvenir à quelque chose de parfaitement fonctionnel. Entre-temps, Microsoft a annoncé, présenté puis sorti Windows 11. Ce faisant, il a aussi pas mal bouleversé ses plans concernant le vieillissant Windows 10. Et ce qui devait arriver arriva. À l’occasion d’une mise à jour de l’article originel présentant la preview de l’émulation x64 sur Windows 10 on ARM, l’équipement de développement de Microsoft a confirmé un revirement de la part de l’éditeur.

Dans une déclaration faite à Thurrott, Microsoft précise : « Nous avons reçu des questions sur l’état de l’émulation x64 dans Windows 10. Microsoft souhaite partager cette mise à jour afin de préciser que l’émulation x64 pour Windows n’est disponible que sur Windows 11. Pour ceux qui souhaitent essayer l’émulation x64, un PC exécutant Windows 11 on ARM est donc requis. Microsoft s’engage à soutenir les clients sous Windows 10 on ARM jusqu’au 14 octobre 2025 ».

En un mot comme en cent, si Microsoft confirme qu’il n’abandonne pas Windows 10 on ARM en insistant sur la prise en charge assurée jusqu’en 2025, il souligne aussi qu’il ne sera jamais question de porter l’émulation x64 sur le système d’exploitation qui se contentera donc des applications 32-bits. Pour profiter de l’étape suivante, c’est donc sur Windows 11 on ARM qu’il faut compter. Microsoft n’a pas cherché à justifier ce changement et on peut simplement en conclure qu’il souhaite davantage porter son nouvel OS.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1