publicite

Actualité

publicite
Mr. Puzzles : une délirante « parodie » de film d’horreur écrite par un bot
Écrit par Guillaume 21-11-2021

Netflix a confié l’écriture d’un court-métrage inspiré d’innombrables films d’horreur à un bot. Le résultat est surprenant.

S’associant à Keaton Patti, Netflix s’est mis une drôle d’idée en tête : celle de confier les rênes d’un scénario à une intelligence artificielle. Pour être tout à fait exact, à un bot. Netflix explique que Keaton Patti aurait pousser son bot à regarder plus de 400 000 heures de films d’horreur – du bon comme du moins bon, voire du carrément minable – afin d’en retirer toute la « substantifique moelle ». En réalité, l’idée était de lui faire emmagasiner tous les standards du genre afin d’accoucher de son propre travail.

En effet, Keaton Patti a ensuite laisser travailler le bot afin qu’il écrive son propre court-métrage horrifique. La chose ne dure que quelques minutes et, soyez tranquilles, vous pouvez laisser regarder vos enfants. Visiblement plus particulièrement inspiré par la série Saw, le bot a accouché d’une histoire mettant en scène un sombre personnage, Mr. Puzzles, qui apprécie de torturer ses victimes en leur imposant des énigmes (puzzles en anglais) imbitables. Bien sûr, une mauvaise réponse aboutit à de fâcheuses conséquences.

Le court métrage est baptisé Mr. Puzzles Wants You to Be Less Alive, un titre qui correspond très bien à la « philosophie » de cette séquence absurde de bout en bout où « les Jennifers ont toutes des corps » et la visée du détective « est alcool ». La palme du délire revient à cette baleine qui « n’était pas une baleine », mais « un agent sous-marin » : le jeu de mot entre underwater et undercover, marche beaucoup moins bien en français. Mais jetez un œil à la vidéo, elle vaut le détour.

Notez toutefois qu’au travers de sa chaîne Youtube, Netflix is a Joke, la fameuse plateforme n’en est pas à son coup d’essai. En juillet dernier, elle avait réalisé la même opération avec le même Keaton Patti à la baguette. Il avait alors poussé son bot à visionner d’innombrables heures de stand-ups américains. Ensuite, le bot avait été chargé d’écrire son propre « spectacle ». La séquence ne dure là aussi que quelques minutes et si le résultat est à peu près aussi dénué de sens, il est finalement moins drôle que ce Mr. Puzzles.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1