publicite

Actualité

publicite
Insolite : installer Windows 11 sur un processeur Pentium 4 de 2006 ?
Écrit par Guillaume 22-10-2021

Plus un clin d’œil amusant – et amusé – qu’une véritable révolution à même de bouleverser le schéma d’adoption de Windows 11.

Depuis les premières annonces de Windows 11 au début de l’été, Microsoft doit affronter de nombreux mécontents qui reprochent à l’éditeur de mettre de côté d’innombrables configurations sous prétexte que la sécurité n’est pas assurée. Microsoft explique que son nouveau système d’exploitation doit considérablement doper les conditions de sécurité des usagers et intègre pour ce faire la prise en charge de certaines technologies comme le module de plateforme sécurisée (TPM) en version 2.0, le Secure Boot ou la sécurité via la virtualisation (VBS).

Problème, ces garde-fous entraînent des incompatibilités matérielles plutôt drastiques qui font que des processeurs plutôt costauds comme les Core i7-7700 d’Intel ou les Ryzen 1800X d’AMD ne sont pas acceptés par Windows 11. Bien sûr, Microsoft n’a pas prétendu que ces processeurs n’étaient pas assez puissants et l’éditeur met clairement l’accent sur l’absence de certaines sécurités. Reste que ce décalage entre la puissance du parc installé et le nombre de machines effectivement capables de faire tourner Windows 11 a donné des idées à un certain Carlos_SM1995.

Le bougre s’est mis en tête de montrer que même une machine bien plus ancienne, une machine bien en deçà des recommandations techniques de Microsoft, peut faire tourner Windows 11. Carlos_SM1995 a désactivé toutes les fonctions de sécurité qui pouvaient poser problème comme le TPM, le Secure Boot et VBS. Il a ensuite pu installer Windows 11 sans le moindre souci, et ce, alors que sa configuration de test était pour le moins modeste : il a utilisé un processeur Pentium 4 661, un CPU sur architecture Cedar Mill gravé en 65 nm et cadencée à 3,6 GHz. La bête est sortie au premier trimestre 2006 et n’intègre qu’un unique cœur qui pouvait heureusement compter sur l’hyper threading. Histoire de faire bonne mesure, Carlos_SM1995 lui a associé une carte mère Asus P5Q, 4 Go de DDR2-800, une carte graphique NVIDIA GeForce GT 710 et un SSD Micro RealSSD C400 de 120 Go.

Microsoft lui-même avait expliqué comment installer Windows 11 sur une machine qui n’est pas officiellement prise en charge. Carlos_SM1995 ne fait donc rien d’illégal et applique seulement les astuces données par Microsoft. Cela prouve que l’OS n’est guère plus gourmand que Windows 10 et se présente davantage comme une refonte orientée sécurité du système phare de Microsoft. L’éditeur met toutefois en garde les utilisateurs contre un contournement des exigences matérielles de Windows 11 : « Microsoft recommande de ne pas installer Windows 11 sur un appareil qui ne répond pas à la configuration minimale requise pour Windows 11. Si vous choisissez d’installer Windows 11 sur un périphérique qui ne répond pas à ces exigences, et si vous reconnaissez et comprenez les risques, vous pouvez créer les valeurs de clé de registre suivantes et contourner la vérification de TPM 2.0 (au moins TPM 1.2 est requis) ainsi que de la famille et du modèle de CPU ».

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1