publicite

Actualité

publicite
Un fabricant chinois s’apprête à lancer une puce graphique du niveau des GeForce GTX 1080
Écrit par Guillaume 20-09-2021

La montée en puissance des sociétés chinoises de semi-conducteurs se vérifient un peu partout, jusque dans le domaine des solutions graphiques.

Il y a encore quelques années, la Chine était surtout présentée comme « l’atelier du monde ». Une expression qui reflétait une situation bien réelle : on voyait surtout des unités de production se développer en Chine afin de manufacturer des produits dessinés et élaborés en Amérique du Nord, au Japon ou en Europe par exemple. Certains domaines particulièrement sensibles échappaient même presque complètement au pays qui devait se fournir ailleurs, par exemple pour ses besoins en semi-conducteurs. Soucieux d’assurer son indépendance dans ce domaine, mais aussi de développer sa propre force créatrice, la Chine s’est lancée dans d’ambitieux programmes de recherche et développement.

Aujourd’hui, si certains des géants du smartphone sont bel et bien chinois et si l’industrie automobile locale pèse de plus en plus lourd, les composants critiquent proviennent toujours de pays perçus comme « concurrents » comme les États-Unis, le Japon, la Corée du Sud ou, pire, Taïwan. Reste que cette situation évolue très rapidement. Plusieurs fondeurs chinois ont largement fait progresser leurs capacités de production afin de réduire cette dépendance et diverses sociétés se sont attelées à la tâche de concevoir des composants intégralement chinois.

Dans les domaines du CPU et du GPU, l’objectif est évidemment de venir concurrencer AMD, Intel ou NVIDIA et si nous en sommes encore loin, les progrès sont bien réels. Des sociétés comme Loongsoon ou Zhaoxin ont vu leurs projets de CPU aboutir et dans le domaine du GPU, c’est la société Jingjia Micro qui fait le plus parler d’elle, malgré d’importants retards. Il y a deux ans, elle avait ainsi évoquée une puce graphique « à venir » dont la puissance pourrait se comparer à celle d’une GeForce GTX 1080 alors sortie depuis un peu plus de trois ans.

La série de GPU JM9 devait alors entrer en production « rapidement » afin de démarrer la commercialisation fin-2020. Cela n’a pas été possible, mais Jingjia Micro refait parler de lui avec de nouvelles informations sur cette série de GPU qui serait maintenant taped out à en croire Videocardz.com. Dans le jargon, cela signifie que le dessin du composant est terminé et qu’il est maintenant prêt à entrer dans sa phase de production de masse. Il sera d’ailleurs question de deux principaux modèles, les JM9231 et JM9271. Le premier concurrence la GeForce GTX 1050 avec sa fréquence de 1,5 GHz, son interface PCIe Gen3 x16, ses 8 Go de GDDR5 et sa compatibilité HDMI 2.0 / DisplayPort 1.3. Le TDP est affiché à 150 Watts et la puissance de calcul serait de 2 TFLOPS.

Le JM9271 est conçu pour être bien plus musclé que son petit frère. C’est d’ailleurs lui qui est comparé à la GeForce GTX 1080 de NVIDIA grâce à sa puissance de calcul estimée à environ 8 TFLOPS. Pour y parvenir, il est question d’un TDP de 200 Watts sur un GPU cadencé à 1,8 GHz avec une interface PCIe Gen4 x16n 16 Go de mémoire vidéo HBM et une compatibilité HDMI 2.0 / DisplayPort 1.3. Alors que la pénurie de cartes graphiques est toujours d’actualité, la Chine en profitera-t-elle pour tirer son épingle du jeu ?

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
1

EricInce
mercredi 22 septembre 2021

La Chine a de bonnes chances de vaincre AMD et NVidia... Cependant, étant donné la demande de cartes graphiques de la part des joueurs et des mineurs, il y a de la place pour tout le monde au début...

1