publicite

Actualité

publicite
L’IBM 5150 – premier « PC » – célèbre ses 40 ans
Écrit par Guillaume 16-08-2021

Le premier d’une longue, d’une très longue série de machines qui perdure jusqu’à aujourd’hui.

Le 12 août 1981, IBM commercialisait alors sans trop y croire, une machine dite « personnelle ». Il faut dire que la firme américaine fondée en 1943 n’avait à l’esprit que les imposantes solutions dédiées à l’entreprise et n’avait pas du tout pressenti le virage vers l’informatique personnelle dans lequel de bien plus petites sociétés – Apple ou Commodore notamment – se sont alors engouffrées. Presque contraint et forcé d’opposer une réponse à des machines comme le PET de Commodore ou l’Apple II, celui que l’on nommait encore « Big Blue » a assuré le minimum syndical pour cet IBM 5150.

Preuve qu’IBM ne semblait pas vraiment croire aux chances de succès de sa machine, il l’équipait alors d’un processeur de marque Intel, le fameux 8088, et non d’un processeur RISC qu’il développait en interne. Il est également allé à l’économie pour le système d’exploitation faisant confiance à Microsoft et son PC-DOS 1.0. Pour en revenir à des considérations plus techniques, il est amusant d’évoquer la fréquence de fonctionnement du 8088, 4,77 MHz, ou les 16 Ko de mémoire vive qui équipaient en standard une machine dépourvue de disque dur : un tel périphérique n’arrivera que quelques années plus tard.

Malgré ses composants « limités », une tarification élevée et un manque d’enthousiasme évident de la part d’IBM, la machine s’est petit à petit imposée grâce, principalement, au fait qu’IBM était déjà présent dans toutes les entreprises : le mouvement vers un ordinateur personnel de marque IBM était ce qu’il y avait de plus « logique ». Un mouvement qui a aussi pu s’appuyer sur d’autres atouts de la machine : les PC d’IBM avaient effectivement l’avantage d’être plus ouverts que de nombreux concurrents. La mémoire vive pouvait être étendue à 64 Ko voire 256 Ko et on pouvait compter sur la présence de quatre ports d’extension dits ISA – pour Industry Standard Architecture – afin d’étoffer les fonctionnalités de l’ordinateur.

La suite, nous la connaissons tous et si au cours des années 80, les IBM PC ont eu du mal à percer dans les foyers – surtout en Europe – la prise de pouvoir en entreprise a été très rapide. IBM a d’ailleurs très largement profité du succès de cet IBM 5150 qui n’a pris sa retraite qu’en 1987. Ce poids lourd – plus de 20 kg tout de même – est parvenu à imposer un standard qui perdure aujourd’hui et un PC actuel a encore bien souvent un processeur x86 en son cœur et un système d’exploitation signé Microsoft.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1