publicite

Actualité

publicite
En Europe, le nouveau numéro un du smartphone est… Chinois.
Écrit par Guillaume 08-08-2021

Apple, Samsung… et si ces marques autrefois incontournables étaient bientôt distancées par les cadors chinois de la tech ?

À l’heure actuelle, lorsque l’on parle de téléphonie mobile il est impossible de ne pas mentionner Apple ou Samsung. L’Américain d’un côté et le Sud-coréen de l’autre font partie de ces sociétés incontournables. Pourtant, petit à petit, elles cèdent du terrain aux plus puissants acteurs chinois du secteur, des sociétés qui commencent à se faire un nom un peu partout dans le monde et parmi lesquelles on compte les marques Oppo, Realme… ou Xiaomi. Certes, les combat de Donald Trump contre le puissant Huawei a considérablement fait reculer ce dernier, partout dans le monde, mais l’heure est plus que jamais aux fabricants de smartphones chinois comme en témoigne le dernier état des lieux de la situation en Europe.

Publié par Strategy Analytics, un rapport vient donner un aperçu de la situation du marché du smartphone sur cette vaste zone que l’on nomme EMEA pour Europe, Moyen-Orient et Afrique. Un rapport qui établit qu’au cours du deuxième trimestre 2021, le fabricant Xiaomi est parvenu à écouler 12,7 millions de smartphones soit une progression de 67,1% par rapport à la même période (entre les mois de mai et juillet) l’an dernier. Un résultat impressionnant qui permet au Chinois de s’accaparer 25,3% de parts de marché en EMEA et de devenir rien de moins que le principal acteur de ce marché. Jusque-là en troisième ou quatrième position, Xiaomi monte donc pour la première fois sur la plus haute marche du podium. Samsung est relégué à la seconde place et Apple n’est plus que troisième. Notons au passage que Strategy Analytics attribue cette première place aux succès de Xiaomi dans quatre pays en particulier : l’Espagne, l’Italie, la Russie et l’Ukraine.

Pour Samsung, au-delà de la perte de cette première place, le plus gênant est sans doute la baisse du nombre de terminaux vendus sur la période par rapport au second trimestre 2020. En effet, le Sud-coréen n’a distribué « que » 12 millions de smartphones sur ces trois derniers mois soit une baisse de 7% sur un an alors que le marché EMEA en lui-même a progressé de 14,4% avec 50,1 millions de smartphones vendus. D’ailleurs, si Apple progresse moins rapidement que Xiaomi, l’Américain voit lui aussi ses ventes augmenter, de 15,7% sur un an. Reste que ce sont bien les Chinois qui tirent leur épingle du jeu. Ils ne sont encore que 4e et 5e dans la région, mais Oppo a vu ses ventes progresser de 180% sur un an quand Realme enregistre une croissance étourdissante de 1800%. Les deux entreprises s’accaparent respectivement 5,6% et 3,8% de parts de marché. Des valeurs amenées à nettement progresser dans les prochains mois.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1