publicite

Actualité

publicite
Intel s’implante en Europe : bientôt une usine en France ?
Écrit par Guillaume 18-07-2021

Conscient qu’il tient là une chance de couper l’herbe sous le pied de ses principaux concurrents asiatiques, Intel cherche à s’attirer les bonnes grâces des gouvernements européens.

La pandémie de Covid-19 n’a pas été qu’un problème sanitaire majeur. En mettant à mal les chaînes logistiques internationales, en générant des pénuries à tous les niveaux, elle a aussi illustré de manière douloureuse les failles d’une mondialisation irréfléchie, irraisonnée. Depuis plus d’un an maintenant, de nombreuses voix se sont élevées pour réclamer, sinon une réindustrialisation européenne, au moins une réflexion sur des secteurs stratégiques dont l’Europe ne peut se passer. Présent à tous les niveaux, dans tous les appareils du quotidien, l’électronique est évidemment au cœur des préoccupations.

L’énorme complexe de Leixlip, Irlande, pourrait bientôt ne plus être la seule usine Intel en Europe

Dans cette optique, l’Américain Intel a une carte à jouer. Malgré une position de plus en plus contestée par les géants Sud-coréens et Taïwanais, il reste l’un des mastodontes de la conception et de la fabrication de composants électroniques. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si depuis sa nomination à la tête d’Intel, Pat Gelsinger multiplie les déclarations d’intentions autour de sa volonté de voir Intel redevenir un fondeur au service d’autres entreprises de conception. Intel cherche à faire parler sa force de frappe et cela pourrait bien également passer par la construction de multiples infrastructures de production en Europe, continent sinistré à ce niveau.

Intel est déjà implanté en Europe. Il dispose de plusieurs structures et entretient de bonnes relations avec ses partenaires européens. Dans cette optique et même si les gouvernants européens souhaiteraient voir émerger un géant de l’électronique à leurs couleurs, un plus large accord avec Intel pourrait être une solution intéressante. C’est tout le message que semble vouloir faire passer Pat Gelsinger au travers de sa récente tournée européenne. Comme l’explique le Financial Times, Intel n’aurait effectivement pas dans l’idée de traiter avec un seul pays, pour la construction d’une seule, vaste, usine.

La tendance irait plutôt aujourd’hui vers l’implantation de plusieurs sites de production. Au cœur de multiples rumeurs, l’usine bavaroise évoquée à maintes reprises ne serait alors plus qu’une structure parmi d’autres. Pat Gelsinger s’est notamment entretenu avec Emmanuel Macron et Mario Draghi afin d’évoquer la question d’un ensemble d’unités réparties sur plusieurs pays européens et destinées à se charger, chacune, d’une étape du processus complet (recherche et développement, tests, production, packaging…). Évidemment, d’intenses tractations sont à venir, mais le Financial Times évoque déjà un investissement colossal de la part d’Intel : il est question d’au moins 20 milliards d’euros pour l’implantation de deux usines et qui pourrait ensuite grimper jusqu’à 100 milliards d’euros si au projet initial s’ajoutent six usines supplémentaires. Selon nos confrères, les principales décisions seront prises avant la fin de l’année 2021.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1