publicite

Actualité

publicite
Microsoft Flight Simulator va connaître une nette augmentation de ses performances
Écrit par Guillaume 07-07-2021

Asobo Studios ne se contente pas d’apporter du nouveau contenu pour Flight Simulator, il se prépare à en améliorer grandement les performances.

Lancé le 18 août 2020 après des années d’intense développement, le nouveau Flight Simulator a impressionné plus d’un joueur et plus d’un amateur d’aviation. La première très grosse surprise aura bien sûr été la claque visuelle d’un jeu qui se proposait de reproduire rien de moins que l’intégralité de notre planète – avec plus ou moins de détails selon les régions bien entendu – avec un degré de réalisme parfois saisissant. Sans surprise cependant, une telle réalisation implique une certaine « tension » sur nos PC et il faut une machine musclée pour en profiter dans de bonnes conditions.

Depuis la sortie, Asobo Studios et Microsoft ont travaillé main dans la main afin d’enrichir nettement le contenu du jeu et d’apporter toujours plus de régions « hautement détaillées ». Une mise à jour s’est notamment focalisée sur le Japon, une autre sur le Royaume-Uni et encore une sur la France ou les Pays-Bas. Pour autant, il n’avait pas vraiment été question d’optimiser encore le jeu afin qu’il tourne plus efficacement sur nos configurations… la sortie de la version console pour Xbox Series X|S semble avoir donné des idées aux développeurs.

Ces derniers devraient effectivement profiter du jour de lancement de cette mouture Xbox pour déployer une nouvelle mise à jour – la cinquième – à la version PC. Une version qui cette fois se focalisera bien sur les performances. Au travers de la vidéo que vous pouvez découvrir ci-dessus, c’est le cofondateur et patron d’Asobo Studios lui-même – Sebastian Wloch – qui a présenté les progrès ainsi enregistrés. Il a pris l’exemple de sa propre configuration – processeur Intel Core i7-9700K et carte graphique NVIDIA GeForce RTX 2060 SUPER – qu’il a d’abord fait tourner avec la version Update 4 de Flight Simulator, celle que nous connaissons aujourd’hui.

La démo prend l’exemple d’un survol de Manhattan où les bâtiments particulièrement imposants constituent une belle épreuve pour la simulation de vol. Sans surprise, lorsque l’avion est encore éloigné des bâtiments la vitesse d’animation tourne autour des 40 images par seconde, mais chute ensuite nettement – vers 32-33 ips – à mesure que l’on s’approche des tours. Mise à jour 5 appliquée, le résultat est bien différent alors que machine et scène de démo sont identiques : là, l’animation est constamment autour des 57-60 ips et, encore mieux, le processeur n’est plus utilisé qu’à environ 75% évitant de saturer la machine alors qu’il était à 100% sur l’Update 4.

Des améliorations qui rendent la simulation évidemment bien plus confortable et laisse bon espoir de très bien faire tourner Flight Simulator sur des machines plus modestes. Pour parvenir à ce résultat, Asobo Studios a réécrit de larges pans du code du moteur du jeu. De fait, Flight Simulator devrait monopoliser moins de ressources – permettant de laisser quelques petites choses en tâche de fond – tout en offrant de meilleures performances. Il est également question de mieux gérer la question du stuttering et de supprimer presque complètement tout ce qui est clopping / popping, de la végétation notamment.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1