publicite

Actualité

publicite
ASRock optimiste pour la fin de l’année 2021 sur le front de la carte graphique
Écrit par Guillaume 21-06-2021

Se pourrait-il que le marché de la carte graphique se détende enfin ? La société ASRock semble y croire.

S’il n’est évidemment pas le seul à subir le contre-coup d’une crise sanitaire qui s’est transformée en une crise logistique, une crise organisationnelle et une crise d’approvisionnement, le marché de la carte graphique est l’exemple le plus criant d’un secteur qui a perdu tous ses repères en l’espace de quelques mois. De septembre à novembre 2020, NVIDIA et AMD ont lancé leur nouvelle génération de cartes graphiques. Tous les spécialistes avaient souligné le très bon rapport qualité / prix de solutions bien plus avantageuses que la précédente génération.

Une carte graphique de la gamme Radeon RX série 6000 signée ASRock

Problème, cet excellent rapport qualité / prix n’a finalement été que théorique puisque très rapidement, les usagers se sont rendus compte que les stocks n’étaient pas au rendez-vous. L’explosion multi-factorielle de la demande a fait le reste : face à une offre considérablement déficiente, les prix se sont envolés. Ce qui n’a toutefois pas suffit à refréner les ardeurs des utilisateurs et depuis septembre 2020, les ruptures sont constantes : il est extrêmement difficile aujourd’hui de mettre la main sur une carte qui ne soit pas de l’entrée de gamme… mais la situation pourrait évoluer dans le bon sens.

C’est en tout cas ce que semble croire le Taïwanais ASRock. À DigiTimes Asia, ASRock a fait savoir qu’il avait engrangé des profits à hauteur de 17,9 millions de dollars pour le seul premier trimestre 2021 : le meilleur résultat de son histoire pour une hausse de 39,7% par rapport au trimestre précédent et de 167% sur un an. Bien sûr, une hausse extraordinaire qu’ASRock attribue à l’envolée des tarifs des cartes graphiques. La société estime toutefois que ce record ne devrait pas être battu prochainement et anticipe plutôt une augmentation de ses ventes (en nombre), mais une baisse de son profit du fait d’un approvisionnement qui irait crescendo tout au long du second semestre 2021. Il n’est évidemment pas question de crouler sous les cartes graphiques, mais si un constructeur comme ASRock anticipe une réduction de ses bénéfices alors qu’il s’attend à vendre plus de cartes graphiques, c’est bien que la situation évolue dans le bon sens.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1