publicite

Actualité

publicite
Windows 11 confirmé par une fuite et largement illustré
Écrit par Guillaume 18-06-2021

Une fuite en prélude à l’événement que Microsoft organisera le 24 juin prochain pour « révéler » ce déjà fameux Windows 11.

À la sortie de Windows 10, Microsoft avait insisté sur le fait qu’il ne voyait plus de raison de changer la nomenclature de son système d’exploitation et que ce Windows 10 serait très certainement le dernier. Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis nous dit le proverbe et Microsoft n’en est visiblement pas un puisque, sur le Net, circule depuis plus ou moins deux jours une version preview ce qui est très clairement baptisé Windows 11. La fuite est importante et coupe sans doute l’herbe sous le pied de Microsoft qui avait dans l’intention de révéler ce nouvel OS à l’occasion de son événement du 24 juin prochain.

Le site The Verge est entré en possession de la version preview de ce Windows 11 ce qui nous permet d’en apprendre un peu plus à son sujet. D’abord, on remarque évidemment de nombreuses passerelles entre Windows 10 et Windows 11 : il n’était pas question pour Microsoft de faire table rase du passé, l’éditeur n’a jamais procédé de la sorte et il n’y avait pas de raison de démarrer aujourd’hui. Autre élément intéressant, on remarque plusieurs points communs d’interface entre ce Windows 11 et les différentes préversions de Windows 10X, l’OS malheureux que Microsoft a finalement annulé il y a quelques semaines après des mois de reports successifs.

En jetant un œil aux captures présentées par The Verge, on remarque une certaine refonte de la barre des tâches. Celle-ci peut être gérée de manière un peu différente avec, notamment, la possibilité de la placer au centre de l’écran. Il reste bien sûr possible de la mettre en bas à gauche, comme nous en avons l’habitude et de garder ainsi son positionnement en « miroir » de la zone de notifications qui, elle, ne change pas de place, dans le coin inférieur droit. Afin de proposer une interface modernisée, Microsoft a revu la présentation des fenêtres de son OS. C’est bien sûr une modification purement cosmétique, mais les petits arrondis sur les coins des fenêtres ne sont pas désagréables.

Notez au passage que le bouton Démarrer reste lié à la barre des tâches : si celle-ci est au centre, il est au centre, si elle est à gauche, il l’est aussi. Ce menu Démarrer a, comme prévu, été largement revu par Microsoft qui a notamment décidé d’en épurer le design et de faire une croix sur le système de « tuiles » : il reste évidemment possible d’accéder à toutes les applications du système, de profiter d’un accès privilégié aux plus récentes ainsi qu’aux documents modifiés il y a peu. Sans surprise en revanche, c’est évidemment depuis ce menu Démarrer que l’on peut demander l’extinction, le redémarrage ou la mise en veille de la machine.

Parallèlement à cette refonte du menu Démarrer, Microsoft a décidé de réintroduire les widgets, ces petits accessoires qui autorisent la mise en avant de certaines fonctionnalités, certains outils. Des widgets qui avaient déjà été évoqués avec Windows 10X et constituent donc un moyen de recycler le travail réalisé sur l’OS malheureux. À l’heure actuelle, le potentiel de ces widgets n’est toutefois qu’effleuré et les journalistes de The Verge soulignent qu’ils devraient, à terme, être davantage personnalisables et que l’on devrait notamment pouvoir les placer où on le désire sur le bureau.

Comme vous pouvez le voir sur l’animation GIF ci-dessus, cette preview de Windows 11 est aussi l’occasion de découvrir une nouvelle fonctionnalité dite de « snap » qui offre plusieurs options d’agencement des fenêtres sur le bureau. Si l’explorateur de Windows ou le gestionnaire de tâches ne semblent pas avoir beaucoup bougé pour le moment, Microsoft a d’ores et déjà revu l’application Xbox. Elle est maintenant mieux intégrée à Windows et se dote de fonctionnalités plus nombreuses : il est notamment question d’offrir un accès aux jeux contenus dans le Xbox Game Pass, l’un des moteurs de la croissance jeu vidéo de Microsoft.

Enfin, vous l’aurez sans doute compris en regardant certaines des captures et, en particulier, celle ci-dessous : Microsoft a bien sûr intégré un mode sombre à son Windows 11. Un mode qui profite de quelques améliorations de mieux s’intégrer au reste du système si l’on en croit les premiers retours de The Verge. Des retours qui seront bien sûr amenés à être complétés dans le temps… sans doute Microsoft nous en dira donc plus le 24 juin prochain.

Notez que les captures présentées par The Verge – sauf celle de la vignette de cet article – ont vraisemblablement été prises en machine virtuelle, sans que les pilotes graphiques n’aient été activés. Le rendu graphique est alors sensiblement moins bon que ce qu’il devrait être : c’est notamment le cas pour les effets de « transparence » sur le menu démarrer ou les fenêtres.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1