publicite

Actualité

publicite
Pour refroidir ses serveurs, Microsoft leur fait prendre un bain
Écrit par Guillaume 11-04-2021

Alors que la chaleur émise par les centres de données pose de plus en plus de problèmes aux opérateurs, Microsoft liquéfie son approche.

Si les composants informatiques se sont incroyablement miniaturisés et que leur puissance de calcul n’a rien de comparable avec ce que l’on pouvait connaître il y a 20, 30 voire 40 ans, cette course vers l’infiniment petit n’est pas sans poser quelques problèmes. Au cours des années 80, les ordinateurs ne nécessitaient généralement même pas de système de ventilation. Aujourd’hui, on met en place des solutions de watercooling dans certains ordinateurs personnels pour éviter que les ventirads ne soient trop imposants.

Dites-vous que le problème est encore plus important du côté des centres de données. Ces gigantesques fermes informatiques renferment des dizaines, voire des centaines de serveurs le plus souvent au format blade. Ils sont compacts, presque les uns sur les autres, mais les solutions de refroidissement « à air » ne suffisent plus pour assurer leur bon fonctionnement. Comme il l’explique dans un article consacré à ses innovations techniques, Microsoft a entrepris de développer un nouveau système de refroidissement qu’il a baptisé « two-phase immersion cooling ». Même les moins anglophones auront remarquer le terme « immersion ».

Oui, il s’agit bien d’immerger les serveurs… mais, évidemment, pas dans n’importe quoi. Christian Belady – Vice President & Distinguished Engineer, Datacenter Advanced Development – détaille le système mis en place : « C’est essentiellement une baignoire. Le rack repose à l’intérieur de cette baignoire et vous pouvez voir le liquide bouillir comme il le ferait dans votre casserole. Dans votre casserole, la température d’ébullition est à 100°C, dans ce boîtier, c’est à 50°C ».

Microsoft souligne humblement qu’il n’est pas le seul à utiliser de telles méthodes pour le refroidissement et que des fermes dédiées au cryptominage s’y sont déjà converties. Reste que l’adoption de telles mesures pour refroidir au mieux les serveurs de la part d’un des leaders de l’industrie marque une nouvelle étape. Vous vous en doutez, conçu par la société 3M, le fluide utilisé est sans danger pour les composants informatiques.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1