publicite

Actualité

publicite
Samsung et AMD main dans la main pour le successeur du processeur mobile Exynos 2100
Écrit par Guillaume 20-01-2021

Fruit d’un partenariat évoqué dès le printemps 2019, le successeur de l’Exynos 2100 soulignera les ambitions de Samsung bien sûr, mais aussi d’AMD qui ne cesse de s’ouvrir des horizons.

Souvenez-vous, nous sommes en juin 2019. AMD et Samsung – que jusqu’à présent pas grand-chose ne semblait lier – annoncent « un partenariat stratégique pluriannuel » avec comme conséquence première, une licence d’utilisation de l’architecture RDNA du premier accordée au second. À l’époque, aucun produit n’avait été évoqué du côté de Samsung, mais Lisa Su – P.-D.G. d’AMD – avait souligné que l’accent serait mis sur les appareils mobiles, smartphones en tête de liste, avec une extension « de la portée des solutions graphiques Radeon ».

Aujourd’hui, plus de dix-huit mois plus tard, nous prenons connaissance de la première conséquence de ce partenariat. Une conséquence qui n’a pas encore directement de nom puisque Samsung a simplement évoqué le « successeur de l’Exynos 2100 ». Particulièrement puissant, le dernier modèle d’Exynos se retrouve au cœur des smartphones Galaxy S21 du Sud-coréen. Il devrait leur offrir d’excellentes performances grâce à son astucieux mélange de cœurs ARM : 1 cœur très performant Cortex-X1 à 2,9 GHz, 3 cœurs plus modestes Cortex-A78 à 2,8 GHz et 4 cœurs basse consommation Cortex-A55 à 2,2 GHz. L’idée est bien sûr d’exploiter les cœurs en fonction des besoins et de pouvoir réduire la consommation de l’Exynos quand il n’est pas particulièrement sollicité.

Reste que la partie graphique de l’Exynos 2100 est aujourd’hui confiée au GPU Mali-G78 MP14. Il ne s’agit pas d’une mauvaise solution, bien au contraire, mais elle ne permet pas à Samsung de se démarquer de la concurrence puisqu’elle est employée par d’autres. En officialisant l’intégration d’une solution RDNA au sein de sa prochaine génération de SoC mobiles, Samsung entend reprendre l’avantage et déborder les GPU Adreno que l’on retrouve au cœur des SoC Snapdragon de Qualcomm. Il s’agit donc d’une première annonce, mais dont on va bien sûr suivre les développements de très près.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1