publicite

Actualité

publicite
Blizzard Entertainment ferme sa filiale européenne, basée à Versailles
Écrit par Guillaume 14-10-2020

Les restructurations se suivent, mais ne se ressemblent pas forcément chez Activision-Blizzard qui annonce un changement majeur.

Fondée en 1991, la société Blizzard Entertainment fait partie de ce que l’on peut appeler les studios emblématiques du jeu vidéo sur PC. À l’origine de best sellers comme Warcraft, StarCraft, Diablo ou World of Warcraft, elle a clairement marqué de son empreinte les années 90 d’abord puis les années 2000 ne sortant qu’une poignée de jeux au total, mais remportant toujours un très large succès populaire. En 1998, premier bouleversement, la société est rachetée par Havas, lui-même phagocyté par Vivendi. Le vrai changement intervient toutefois dix ans plus tard : Blizzard Entertainment fusionne alors avec Activision pour former le numéro un du jeu vidéo, Activion-Blizzard.

L’entreprise dispose de bureaux un peu partout dans le monde et le siège européen est situé à Versailles, à quelques kilomètres de Paris. C’est justement cette filiale qui fait aujourd’hui les frais des restructurations organisées par le groupe. En juin 2019, il y avait eu ce que l’on peut appeler une « première alerte ». Malgré d’importants bénéfices, Activision-Blizzard décidait de supprimer 134 postes dans sa structure de Versailles. La vague concernait principalement les équipes marketing et communication, mais laissait craindre d’autres licenciements. Une crainte qui n’a pas tardé à se vérifier.

À peine plus d’un an plus tard, nous apprenons par Bloomberg que c’est l’intégralité de la structure versaillaise qui va finalement fermer ses portes. Activision-Blizzard a donc décidé d’interrompre toutes ses activités dans l’agglomération parisienne sans que l’on sache très bien quelles sont ses intentions : à Versailles étaient aussi basés le service client et des activités de localisation des jeux. Une décision justifiée selon la direction d’Activision-Blizzard par une baisse anticipée du chiffre d’affaires du groupe. Reste qu’en août dernier, il était surtout question de résultats records avec 461 millions de dollars de revenus pour le second trimestre 2020 et des bénéfices estimés à 203 millions de dollars.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1