publicite

Actualité

publicite
Microsoft fait main-basse sur ZeniMax Media et sa filiale Bethesda Softworks
Écrit par Guillaume 27-09-2020

Prenant tout le monde de court, Microsoft annonce le rachat d’un des éditeurs américains de jeux vidéo les plus connus.

Voilà une annonce que personne n’avait vu venir : aucune rumeur, aucun signe avant-coureur. Dans le plus grand secret, Microsoft s’est donc offert la société ZeniMax Media et, avec elle, de multiples éditeurs / développeurs de jeux vidéo. L’accord qui a été trouvé entre les deux parties doit encore être approuvé par les autorités américaines, mais rien ne semble devoir s’opposer à l’entrée de ZeniMax dans le giron de Microsoft, ce dernier ayant tout de même dépensé la bagatelle de 7,5 milliards de dollars afin que l’emblématique développeur de la saga The Elders Scrolls le rejoigne.

En plus du fameux jeu de rôle qui berce les journées de nombreux fans depuis plus de 25 ans, Microsoft met la main sur d’autres franchises réputées : Dishonored, DOOM, Fallout, Quake ou bien encore Rage et Wolfenstein. Certains de ces noms n’ont pas toujours bien vieilli et Microsoft devra parfois convaincre les joueurs que la série n’est pas « fichue » comme certains ont pu le penser au lancement de Rage 2 ou, plus encore, de Fallout 76. Au-delà des seuls jeux et des franchises, Microsoft met surtout la main sur de nombreuses équipes alors qu’il manquait de studios de renom.

Au total, les studios internes à Microsoft passent, avec ce rachat, de 15 à 23 équipes dédiées au développement de jeux vidéo. Microsoft peut ainsi compter sur Bethesda Game Studios et ses filiales de Montreal, Austin et Dallas (The Elder Scrolls, Fallout 3), sur Bethesda Softworks Arabia, sur ZeniMax Online Studios (The Elder Scrolls Online), sur id Software (DOOM, Quake, Rage), sur Arkane Studios (Dishonored, Prey), sur Tango Gameworks (The Evil Within), sur MachineGames (Wolfenstein: The New Order), sur Alpha Dog Games ou encore sur Roundhouse Studio.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1