publicite

Actualité

publicite
L’Intel Core i7-10700K grimpe à 5 GHz dans 68% des cas
Écrit par Guillaume 14-06-2020

La question de l’overclocking des processeurs a toujours été un sujet sensible. La 10e génération de processeurs Intel semble plutôt bien se comporter en la matière.

Depuis la commercialisation des 80486 – et même certains 80386 – la pratique de l’overclocking est monnaie courante. À chaque nouvelle génération de processeurs, à chaque nouvelle architecture se posaient deux questions : 1/ Intel allait-il trouver un moyen de contrecarrer les techniques d’overclocking et 2/ Quel allait être le potentiel de cette nouvelle génération. Pour la première question, la chose a été tranchée il y a quelques années avec la sortie des séries « K ». Intel officialise en quelque sorte l’overclocking de ses puces avec une série spéciale, au coefficient multiplicateur débloqué. Une manière aussi de pousser un peu les prix sur ces CPU particuliers, sans éliminer complètement l’overclocking des autres puces.

Il y a quelques semaines, Intel a lancé la 10e génération de ses processeurs desktop, les Comet Lake-S. S’il est encore un peu tôt pour avoir de véritables retours utilisateurs sur les capacités en overclocking de cette nouvelle série, le revendeur Silicon Lottery a établi ses propres statistiques. Spécialisé dans la vente de CPU garantis pour fonctionner à des fréquences aux spécificités d’usine, Silicon Lottery teste lui-même quantités de processeurs avant de mettre sur le marché – à des tarifs sensiblement plus élevés – les heureux élus. Dans le cas très spécifique du Core i7-10700K, le tirage semble avoir été plutôt favorable.

Le Core i7-10700K est un processeur cadencé de base à 3,8 GHz sur l’ensemble de ses 8 cœurs. Via la fonction boost, il peut monter à 4,7 GHz sur l’ensemble de ses cœurs et même 5,1 GHz sur un seul d’entre eux. Silicon Lottery explique que la totalité des processeurs reçus ont été en mesure de passer, sur tous les cœurs, à 4,9 GHz en appliquant une tension de 1,35V. Si cette dernière était passée à 1,375V, le revendeur était capable de monter la fréquence à 5 GHz sur tous les cœurs dans 68% des cas. Enfin, seuls 20% des processeurs ont été en mesure de valider le 5,1 GHz sur tous les cœurs : il fallait pour cela faire grimper la tension à 1,4V.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1