publicite

Actualité

publicite
Intel dégaine enfin une nouvelle carte graphique dédiée, la DG1
Écrit par Guillaume 15-01-2020

Voilà plus de vingt ans que les joueurs attendaient le retour d’Intel sur le marché pour venir un peu bousculer AMD et NVIDIA. Ce n’est pas encore chose faite, mais on s’en rapproche.

Décidément, le CES de Las Vegas aura été agité pour Intel qui n’avait pas que ses ses PC miniatures – les NUC Ghost Canyon que nous évoquions ici – à mettre en avant. Le géant du semi-conducteur semble enfin sur le point de revenir en grande pompe sur le marché des cartes graphiques… Un marché qu’il a abandonné voici plus de vingt ans préférant se focaliser sur les solutions intégrées aux processeurs. Au CES donc, Intel présentait la DG1 ou Discrete Graphics 1, une carte graphique dédiée… c’est d’ailleurs la source même de son nom : en anglais, une carte graphique discrete est une carte qui fonctionne via le port PCI Express aujourd’hui, indépendamment du processeur central.

Calmons tout de suite les ardeurs des plus enthousiastes. Malgré ce tweet évocateur publié il y a quelques jours par Intel, il ne faut pas espérer troquer sa GeForce GTX 2080 Ti pour une DG1 dès la semaine prochaine. Tout d’abord, la Discret Graphics 1 n’est pas destiné à venir garnir les rayonnages des revendeurs de composants gaming. Dans un premier temps, elle sera même réservée à public relativement restreint : il s’agit d’échantillons destinés aux développeurs afin que ces derniers puissent prendre leurs habitudes, se familiariser avec la bête et, ensuite, en tirer le meilleur. Douchons d’ailleurs encore un peu plus les espoirs des gamers : comme vous pouvez le voir, la carte actuelle se contente du port PCI-E pour assurer son alimentation et ne consomme donc pas plus de 75 W loin, très loin, de la gourmandise des GeForce et autres Radeon les plus puissantes.

Reste que si Intel s’est contenté d’une démonstration ludique sur Warframe en 1080p, il n’entend évidemment pas en rester là. Cette présentation publique de la Discrete Graphics 1 prouve qu’après des années d’annonces diverses et variées – d’aucuns diraient de vaporware – la solution graphique dédiée d’Intel est réelle et fonctionnelle. Nul doute que le géant va aller plus loin. Il l’a d’ailleurs déjà expliqué avec une division Xe qui doit prochainement se décomposer en trois segments : Xe-LP (Low Power) pour l’iGPU des processeurs Tiger Lake, Xe-HP pour le segment cartes graphiques haut de gamme / stations de travail et, enfin, Xe-HPC pour les calculs les plus complexes.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
1

burbigo1
lundi 20 janvier 2020

A quand la sortie de cette nouvelle carte graphique ? 

1