publicite

Actualité

publicite
AMD signe son meilleur résultat trimestriel depuis… 14 ans
Écrit par Guillaume 06-11-2019

Des cartes graphiques qui se vendent correctement et des processeurs qui cartonnent : AMD n’avait plus connu pareille fortune depuis bien longtemps.

L’éternel concurrent d’Intel semble aujourd’hui vivre une période dorée, bien loin des années sombres qui ont failli précipiter la société américaine vers la banqueroute. La publication par AMD de ses ses résultats financiers pour le troisième trimestre de l’année 2019 viennent confirmer la tendance que l’on observe depuis déjà plusieurs mois. Une tendance qui ne semble pas devoir être démentie, notamment par les moins bonnes performances des SoC avec le ralentissement des ventes de consoles de salon. Au contraire, c’est bien la branche Computing and Graphics qui vient soutenir la croissance d’AMD.

Sur ce troisième trimestre 2019, AMD réalise un chiffre d’affaires total de 1,8 milliard de dollars en hausse de 18% sur trois mois et de 9% sur un an. Le bénéfice net n’est pas en reste avec une progression de 102 millions de dollars il y a un an à 120 millions de dollars aujourd’hui. Nous le disions, c’est la division processeurs et cartes graphiques qui tire l’ensemble du groupe : elle ne représente pas loin de 70% du résultat du groupe avec un chiffre d’affaires de 1,28 milliard de dollars pour un bénéfice de 179 millions de dollars. Comme le souligne Lisa Su citée par Next Inpact : « Notre premier trimestre complet de ventes de processeurs Ryzen, Radeon et EPYC en 7 nm a généré le chiffre d’affaires trimestriel le plus élevé depuis 2005, la marge brute la plus élevée depuis 2012 et une augmentation significative de notre résultat net par rapport à l’année précédente ».

La patronne d’AMD souligne qu’effectivement c’est bien l’excellente forme des gammes Ryzen qui est à l’origine des succès d’AMD. Lisa Su évoque également le rôle des processeurs destinés aux serveurs (les EPYC), mais la situation est ici plus délicate. En effet, si AMD insiste sur le succès des EPYC, cela ne suffit pas à compenser des pertes sèches pour la division « entreprise ». Son chiffre d’affaires est de 525 millions de dollars – en baisse de 27% sur un an – et il entraîne avec lui le bénéfice qui a fondu de 29% pour s’établir à 61 millions de dollars. AMD devra donc confirmer cette réussite des Ryzen et des EPYC pour ne pas connaître de trimestre délicat, sachant qu’ensuite, la société devrait pouvoir compte sur du nouveau en matière de solutions graphiques (Navi).

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1