publicite

Actualité

publicite
Facebook lance un concours pour lutter contre les « deepfakes »
Écrit par Guillaume 22-09-2019

Afin de faire progresser la recherche en matière de détection des deepfakes, Facebook a présenté le Deepfake Detection Challenge, un vaste concours visant l’ensemble de la communauté informatique.

Pas encore forcément connu de tous, le principe d’un vidéo dite deepfake est assez simple : le principe est d’exploiter de puissants algorithmes et les progrès en matière d’intelligence artificielle pour remplacer, sur une vidéo donnée, le visage du principal intéressée par celui de quelqu’un d’autre. À la base, ces séquences détournées sont évidemment destinées à faire rire et il est vrai qu’inviter Barack Obama à la fête de son école ou à son mariage est amusant. Le problème vient évidemment du fait que les deepfakes sont aussi réalisés dans le but de nuire en mettant certaines personnes dans des situations plus que délicates.

Au-delà, le risque est de voir se diffuser de fausses informations : le deepfake peut ainsi permettre de complètement transformer le message d’une personne… par exemple d’un candidat à une élection présidentielle. C’est dans cette optique et alors que les élections américaines de 2020 sont maintenant en vue que des entreprises du numérique (Facebook, Microsoft notamment) se sont associées à plusieurs universités (MIT, Oxford…) afin de lancer un vaste programme, le Deepfake Detection Challenge. C’est Facebook qui, le 5 septembre dernier, a lancé la communication autour de ce vaste défi lancé à la communauté informatique.

Facebook précise ainsi qu’il va dépenser pas moins de 10 millions de dollars pour soutenir la compétition. Mike Schroepfer, le directeur technique de Facebook, explique : « Le Deepfake Detection Challenge comprendra notamment une base de données commune, un classement, des récompenses et des prix, afin d’encourager l’industrie à créer de nouvelles manières d’empêcher que des vidéos manipulées puissent être utilisées pour tromper quelqu’un ». Tous les participants se verront confier une banque de données spécialement conçues pour la compétition à partir desquelles ils devront détecter – le plus rapidement possible – si une vidéo a été modifiée ou non… La création d’un nouvel « outil de référence » de détection étant l’objectif avoué du réseau social.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
1

Invité Invité
mardi 24 septembre 2019

Donc en gros c'est comme donner aux programmeurs d'IA neuronales l'occasion de perfectionner encore plus les deep fakes ? 

1