publicite

Actualité

publicite
La consommation électrique chinoise liée à Internet en plein boom
Écrit par Guillaume 20-09-2019

Déjà confrontée à un défi énergétique sans précédent, la Chine pourrait voir sa consommation d’énergie liée à Internet augmenter de deux-tiers d’ici 2023.

Pays le plus peuplé de la planète – pour encore quelques années – la Chine connaît aussi une croissance remarquable de son économie, malgré plusieurs signes d’essoufflement. Aujourd’hui, l’Empire du Milieu est d’ailleurs le premier pays émetteur de gaz à effet de serre et le premier consommateur d’énergie, devant les États-Unis. Une situation qui ne devrait pas s’arranger dans les années à venir à en croire Reuters, relayé par CNBC. L’agence presse évoque effectivement une étude soulignant le développement très rapide de l’économie numérique et du big data en particulier, un secteur encore émergeant pour le géant asiatique.

À l’heure actuelle, les data centers ne représentent qu’une infime partie de la consommation électrique chinoise, seulement 2,35% en 2018. Pour autant, cette consommation est en plein boom. En 2018, les data centers chinois ont ainsi englouti 161 TWh d’énergie. Un chiffre en très forte augmentation si l’on en croit GreePeace qui estime cette progression à environ 30% par an. À ce rythme, la consommation électrique des data centers chinois pourrait être de l’ordre de 267 TWh sur l’ensemble de l’année 2023, c’est à dire autant que la consommation électrique de l’ensemble de l’Australie.

Un chiffre évidemment critiqué par certains alors que l’essoufflement de l’économie chinoise est de plus en plus souvent montré du doigt. Il n’en demeure pas moins qu’actuellement en France, la consommation des data centers s’établit à environ 9% de la consommation électrique totale pour seulement 3 TWh. Il n’y aurait rien d’étonnant à ce que la part des data centers chinois dans la consommation total du pays progresse de manière sensible dans les prochaines années. Des éléments qui pourraient favoriser encore davantage la Chine vers des formes d’énergie alternatives dans un pays où le charbon reste le principal moteur du développement électrique : elle dispose déjà des plus vastes parcs éolien (36% de la puissance installée mondiale) et solaire (45% de la puissance installée mondiale), mais le travail reste énorme alors que la pollution y est préoccupante.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1