publicite

Actualité

publicite
Intel prépare le lancement de processeurs desktop avec 10 cœurs / 20 threads
Écrit par Guillaume 30-08-2019

Pas moins de 10 cœurs et 20 threads pour les futurs portables équipés en processeurs Intel Core de 10e génération.

À l’origine de nombreuses rumeurs et autres fausses informations, la nouvelle génération de processeurs Intel Core se dévoile enfin de manière un peu plus « solide ». S’ils ne révèlent pas leurs sources, nos confrères de XFastest sont généralement dignes de confiance sur ces sujets. Ils indiquent – documents invérifiables à l’appui – que la 10e génération de processeurs Core devait très prochainement passer du seul marché des ordinateurs portables à celui des machines desktop. Alors que les déclinaisons mobiles sont imminentes, la version desktop devraient débarquer au cours du premier trimestre 2020 avec une diffusion plus massive au cours du trimestre suivant.

Au moment de confirmer l’arrivée de cette génération sur ordinateurs portables, Intel avait largement mis en avant la bascule – enfin – opérée vers le processus de gravure 10 nm. Une finesse faisant figure d’arlésienne chez Intel et que le fondeur avait été obligé de repousser à maintes reprises. Eh bien, nous apprenons que pour les processeurs de 10e génération à destination des machines de bureau… le 10 nm n’est pas encore à l’ordre du jour ! Les puces dites Comet Lake-S font encore durer le processus 14 nm, une finesse de gravure qu’Intel aura donc conservé au strict minimum durant 5 longues années.

Pour le reste, rien de très original à annoncer chez Intel. On note une évolution du nombre de coeurs / threads avec un maximum de 10 cœurs pour les processeurs les plus puissants ce qui, compte tenu du maintient du 14 nm, aura évidemment un impact sur la chauffe de ces processeurs. Soulignons qu’Intel évoque déjà une enveloppe thermique pouvant atteindre 125 W sur les CPU les plus puissants quand l’actuel Core i9-9900K plafonne à 95 W. Il y a tout de même un élément original dans ces informations : Intel semble effectivement parti pour changer une nouvelle fois de plateforme. Le socket LGA1151 que l’on connaît depuis la génération Skylake tirerait sa révérence pour un nouveau support baptisé LGA1200. Pas sûr qu’une telle décision soit de nature à redorer le blason d’Intel alors que, dans le même temps, les Ryzen de 3e génération d’AMD fonctionnent sur les cartes mères de génération précédente.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1