publicite

Actualité

publicite
Quand Intel reconnait – en interne – être impressionné par AMD
Écrit par Guillaume 03-07-2019

Un mémo interne rend compte de la surprise d’Intel face au retour au premier plan de son concurrent de toujours.

Relayée par nos confrères de TechPowerUp, mais originellement publiée sur Reddit, une note théoriquement réservée aux employés d’Intel confirme que la spécialiste du micro-processeur a été pris de cours par le spectaculaire retour d’AMD sur le devant de la scène. Particulièrement en difficulté dans sa transition vers le 10 nm, Intel doit aussi et surtout faire face à une architecture exceptionnelle chez AMD, les processeurs Ryzen, dont le succès ne devrait d’ailleurs pas être démenti par la nouvelle génération – le Zen 2 prévu pour début juillet – dont la finesse de gravure devrait concrétiser l’avance d’AMD et de son partenaire TSMC dans ce domaine : on passera du 12 nm au 7 nm.

Révélé par un certain scv_good_to_go sur Reddit, le mémo d’Intel vise d’abord à faire le point sur la situation et l’opposition AMD / Intel. Intel souligne ainsi une concurrence qui ne date pas d’hier en indiquant que les deux sociétés ont effectivement été fondées à quelques mois d’intervalle, au cours des années 60. La lutte ne date donc pas d’hier, mais Intel avait très rapidement pris le dessus : la société rappelle d’ailleurs que son poids dans l’industrie du semi-conducteur est bien plus important avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 70 milliards de dollars quand AMD doit se contenter d’environ 6,5 milliards de dollars.

Reste qu’Intel reconnait l’étonnante progression d’AMD et évoque aujourd’hui une « concurrence féroce » livrée par son adversaire de toujours en insistant sur le fait que pour la « deuxième année consécutive […] la croissance des revenus est supérieure à 20 % ». À ce niveau, Intel tire une première conclusion, soulignant qu’AMD a réalisé des investissements majeurs dans des secteurs clés, comme le marché des serveurs. Sur ce segment du marché, Intel ne s’attend d’ailleurs pas à revenir dans la course pour le moment et, comme un aveu d’impuissance, il précise à ses employer qu’il faut se préparer à des temps difficiles en évoquant des « défis concurrentiels importants ». La 9e génération de processeurs Intel ne devrait pas être concurrentielle sur le calcul lourd et le fondeur semble espérer pouvoir soutenir la comparaison sur le segment gaming.

Enfin, Intel reconnaît le meilleur placement tarifaire des produits AMD, et ce, peu importe la gamme concernée en soulignant le fait « qu’ils proposeront donc une meilleure performance par dollar ». Pour se justifier, Intel précise à ses employés qu’il dispose d’une offre plus large avec des processeurs d’entrée de gamme parfois plus intéressants avant de souligner le fait que « nous définissons nos prix en fonction de ce qui est important pour nos consommateurs ». Face à à la montée en puissance des processeurs AMD et à leur rapport qualité/prix toujours plus intéressant, la défense d’Intel repose donc sur le fait que « les utilisateurs n’achètent pas qu’un processeur », mais aussi « une infrastructure, un support, un service ». Intel semble surtout surtout se préparer au pire alors qu’il a toutes les peines du monde à trouver la parade.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1