publicite

Actualité

Fortnite domine le free-to-play, un marché estimé à 90 milliards de dollars
Écrit par Guillaume 23-01-2019

Un temps décrié par les joueurs le plus extrémités, le free to play s’est petit à petit imposé grâce à la locomotive Fortnite signée Epic Games qui cartonne auprès des jeunes.

Durant de nombreuses années, le terme free-to-play était mauvais signe et péjoratif pour de nombreux joueurs. Il s’agissait principalement de jeux certes gratuits, mais proposés avec un support minimaliste et des options de jeu parfois laissées de côté dans le développement. Cette vision tient aujourd’hui davantage de la caricature, même s’il reste des jeux ayant très mauvaise presse. Côté éditeur, le constat est même inverse et à en croire Business Insider, le jeu free-to-play a généré en 2018 des revenus supérieurs à 87 milliards de dollars quand le jeu vidéo « classique » aurait flirté avec les 18 milliards de dollars.

Attention toutefois, les modes de consommation et de calcul sont très différents. En premier lieu, le marché « classique » ne tient pas compte des ventes physiques comme le souligne Business Indiser. Même si cela tempère ce que l’on peut penser du marché « classique », cela ne réduit en rien la réussite du free-to-play qui compte évidemment beaucoup sur les micro-transactions pour être rentable. Ainsi, le fer-de-lance du free-to-play est l’inévitable Fortnite. Lancé par Epic Games, il aurait permis au studio de se préparer une cagnotte impressionnante et d’engranger près de trois milliards de dollars de profits.

Véritable phénomène de société, Fortnite regroupe plus de 80 millions de joueurs actifs chaque jour sur les plateformes qui hébergent le jeu (à peu près toutes depuis Windows jusqu’aux portables Android). Si le succès rencontré par Fortnite ne fait plus débat, la question est de savoir combien de temps durera son hégémonie.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1