publicite

Actualité

Microsoft laisse Edge de côté et développe un outil plus proche de Chrome
Écrit par Guillaume 08-12-2018

Il semblerait que Microsoft ait plus ou moins tiré un trait sur Edge, son navigateur Web vedette. Ses développeurs sont actuellement au travail sur un nouvel outil basé sur la même base open-source que le Chrome de Google.

À la sortie de Windows 10, Microsoft annonçait avec fierté que la page Internet Explorer se tournait. Le navigateur cible de multiples critiques et symboles du manque d’innovation de la société depuis des années tirait sa révérence. Hélas, le remplaçant – Edge – n’a pas rencontré le succès escompté par Microsoft. S’il est régulièrement cité comme étant le plus rapide des navigateurs Web, il souffre d’un désamour du public qui le cantonne à des parts de marché modestes : il plafonne à 4,2% quand son ancêtre, Internet Explorer, occupe encore 8,9% du marché. Microsoft a donc décidé de passer Edge aux pertes et profits pour se focaliser sur une technologie bien connue.

Comme le précise Joe Belfiore, corporate vice president chez Microsoft, sur les Windows Blogs, l’éditeur développe actuellement un nouveau navigateur Web que l’on connaît sous le nom de code d’Anaheim. Plus intéressant encore, le projet n’est pas mû par une technologie Microsoft : il repose sur la technologie open-source qui sert de base au principal concurrent, Google Chrome. La technologie en question est baptisée Chromium et ne sert évidemment pas seulement au navigateur numéro un du Web. Tout d’abord, il existe un navigateur Chromium, d’ailleurs de plus en plus populaire auprès des utilisateurs. Il y a également l’outsider Opera depuis la version 15, Vivaldi imaginé par des anciens d’Opera, Ecosia qui est adossé à un ambitieux programme de reforestation, Yandex Browser du nom du géant russe du Web et quelques autres.

Dans le cas du prochain navigateur Microsoft, il y a encore beaucoup d’inconnues. Joe Belfiore précise tout de même que le nom Edge va rester même si « sous le capot » les choses vont changer considérablement. Gageons que Microsoft s’arrange pour que cette évolution se fasse le plus discrètement possible pour les utilisateurs.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1