publicite

Actualité

L’ARCEP met l’accent sur Wehe : une application pour détecter les bridages de flux
Écrit par Guillaume 18-11-2018

Si le sacro-saint principe de neutralité du Net n’est plus tout à fait garanti aux États-Unis, il est pour l’heure encore d’actualité en France. L’ARCEP vient d’ailleurs de mettre en avant un outil baptisé Wehe dont l’objectif est de détecter si certains flux sont bridés par les opérateurs.

À l’occasion de l’Internet Governance Forum (IGF ou Forum sur le gouvernance de l’Internet) organisé à Paris, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a présenté Wehe. L’outil est soutenu depuis plus d’un an par l’administration dans le but de garantir la neutralité du Net. Wehe a été créé par la Northeastern University de Boston et la Amherst University du Massachusetts. Son principe est redoutablement simple : il permet de réaliser des tests de connexion divers et variés afin de déterminer si tel ou tel opérateur met en place des bridages en fonction des plateformes ou des contenus utilisés.

Fonctionnement de l’outil Wehe

Wehe a notamment permis de mettre en évidence certains faits aux États-Unis : des Internautes se sont ainsi rendus compte que des opérateurs mobiles ralentissaient l’accès à certaines plateformes de vidéo. Youtube serait notamment concerné, mais à l’époque, Bloomberg évitait de parler d’entrave à la neutralité du Net dans la mesure où il pouvait aussi s’agir de gérer du mieux possible un réseau surchargé localement. Reste que dans sa récente présentation, l’ARCEP insiste davantage sur Wehe comme un outil de prévention de faits allant à l’encontre de cette précieuse neutralité.

L’outil Wehe fonctionne le plus simplement du monde. Au démarrage, il s’agit de vérifier la connexion aux serveurs sept applications parmi les plus populaires du moment : Netflix, Skype, NBC Sports, Youtube, Vimeo, Amazon Video et Spotify. À l’avenir, d’autres plateformes seront disponibles et les tests pourront être entièrement personnalisés. Ces premiers tests effectués, d’autres tests sont réalisés en chiffrant les données afin de vérifier s’il y a la moindre différence entre les deux tests. De telles différences prouveraient la mise en place d’un bridage. À en croire les résultats français, le bilan est pour l’heure excellent dans l’Hexagone. Ce n’est pas une surprise puisque la neutralité du Net est une obligation légale.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1