publicite

Actualité

Ubisoft et Focus : les éditeurs français du jeu vidéo vont bien
Écrit par Guillaume 04-11-2018

Coup sur coup, Focus Home Interactive et Ubisoft Entertainment ont dévoilé leurs derniers résultats financiers. Bonne nouvelle, ces deux fleurons de l’industrie française du jeu vidéo se portent plutôt très bien.

Au cours du premier semestre, deux mauvaises nouvelles étaient venues assombrir l’horizon de Focus Home Interactive après une exceptionnelle année 2017. Il y a d’abord eu le départ de son président et fondateur – Cédric Lagarrigue – puis le rachat d’un des principaux partenaires de l’éditeur, le studio de développement Cyanide, tombé dans l’escarcelle de BigBen Interactive. La publication des résultats trimestriels du groupe rassure. Focus Home Interactive a effectivement fait progressé son chiffre d’affaires de 33% pour atteindre 44,3 millions d’euros entre avril et septembre 2018. Le Vampyr du studio parisien Dontnod a largement contribué à ce résultat avec plus de 450 000 copies vendues sur le seul mois de juillet.

Par ailleurs, 45% des ventes enregistrées par Focus l’ont été grâce à des titres de ce que l’on appelle le « back-catalogue ». Autrement dit des jeux sortis avant ce trimestre fiscal et qui s’écoulent principalement sur des boutiques telles que Steam : Focus Home Interactive a très tôt pris le virage du dématérialisé et évoque aujourd’hui une part du chiffre d’affaires de 65% pour les ventes numériques. Une tendance que l’on retrouve chez Ubisoft, le numéro un de l’édition de jeux vidéo en France et le numéro 3 dans le monde.

Ubisoft dévoile pour sa part ses résultats financiers pour le premier semestre 2018, un exercice clos au 30 septembre dernier. Si le chiffre d’affaires est nettement en hausse passant de 466 à 767 millions d’euros, c’est surtout le retour de la rentabilité qui est le plus remarquable. En lieu et place du perte de 20 millions d’euros, l’éditeur évoque ainsi un bénéfice net de 140 millions d’euros. Des titres tels que Far Cry 5, Ghost Recon Wildlands, For Honor ou Rainbow Six Siege sont évidemment cités pour expliquer ces résultats. Notons toutefois qu’Ubisoft parle déjà d’Assassin’s Creed Odyssey – sorti le 5 octobre 2018 – comme pour préparer le terrain aux prochains résultats financiers !

Notons que la répartition du chiffre d’affaires d’Ubisoft fait la part belle à l’Amérique du Nord (46%) et à l’Europe (36%) pour l’aspect géographique alors que ce sont les plateformes Sony qui se taillent la plus grosse part (44% du CA), devant Microsoft (22%), le PC (17%) et le mobile (9%). La Switch ne représente que 3% du chiffre d’affaires du groupe : une chute impressionnante alors que l’an passé, il était question de 19%.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1