publicite

Actualité

EmuParadise jette l’éponge : le site ne proposera plus de ROMs en téléchargement
Écrit par Guillaume 16-08-2018

Véritable référence dans le domaine de l’émulation des consoles du passé, le site EmuParadise permettait depuis bientôt vingt ans de télécharger des milliers de ROMs de manière « pas vraiment légale ». Si les autorités ont souvent fermé les yeux sur les activités de ce genre de sites, les promoteurs d’EmuParadise ont préféré tout arrêter devant la menace de poursuites.

Au début des années 2000, le site EmuParadise n’était que l’un des nombreux refuges pour les amateurs d’émulation. Avec le temps, le site s’est toutefois constitué un impressionnant catalogue de ROMs disponibles en téléchargement gratuit. ROMs est le nom que l’on donne aux fichiers constituant une copie conforme des cartouches de jeux de consoles comme la SuperNES, la PC Engine ou la Neo-Geo. EmuParadise hébergeait également de nombreux émulateurs, ces logiciels qui, alimentés avec les lesdites ROMs, font revivre toutes ces machines du passé.

De manière un peu schématique, car cela dépend des pays, la possession et l’utilisation d’une ROM sont acceptées dès lors que l’on possède aussi le jeu original, sur cartouche ou sur CD par exemple. Dans la majorité des cas, les utilisateurs téléchargeant sur des sites comme EmuParadise ne disposaient toutefois pas des originaux en question. Si une certaine tolérance a souvent existé à l’égard des hébergeurs de fichiers comme EmuParadise, il y a aussi régulièrement eu des menaces ou des actions en justice par certaines sociétés détenant les droits de tel ou tel jeu, de telle ou telle franchise. Souvent en première ligne dans cette lutte contre les ROMs, Nintendo a depuis peu redoublé d’activité comme en témoigne son action contre LoveRoms.com et LoveRetro.co, deux sites que le Japonais a fait fermer le mois dernier.

Plutôt que de risquer pareil traitement, le fondateur d’EmuParadise a décidé de jeter l’éponge. Nos confrères du Monde ont traduit la lettre publiée sur le site : « J’ai créé EmuParadise il y a dix-huit ans parce que je n’avais jamais eu l’occasion de jouer à la plupart de ces incroyables jeux rétro quand je grandissais en Inde, et parce que je voulais que d’autres gens puissent y avoir accès. La plupart d’entre vous savent que la situation des sites d’émulation a changé récemment. Ce que vous ne savez probablement pas, c’est qu’à EmuParadise nous connaissons ces problèmes depuis notre création. Depuis les lettres de menace jusqu’à la fermeture de nos serveurs par nos hébergeurs, nous avons tout vu. Nous avons toujours respecté les demandes de suppression, mais, comme vous pouvez le voir, ce n’est pas une garantie ».

Ce « game over » pour l’un des sites les plus populaires illustre aussi un changement majeur dans la manière d’aborder le rétrogaming (les vieux jeux vidéo). Autrefois, à moins de disposer des machines / cartouches d’époque, l’émulation était la seule possibilité. Aujourd’hui, de nombreuses compagnies – notamment Nintendo – lancent sur le marché des machines clairement orientées rétrogaming… et elles ne le font pas pour la beauté du geste !

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1