publicite

Actualité

Pour la bagatelle de 7,5 milliards de dollars, Microsoft s’offre GitHub
Écrit par Guillaume 10-06-2018

Ces derniers jours, de multiples rumeurs ont couru au sein de la communauté des développeurs. Nous savons maintenant que la majorité d’entre elles disaient vrai : Microsoft s’est offert la fameuse plateforme GitHub contre la « modique » somme de 7,5 milliards de dollars. Si l’inquiétude grandit chez les tenant du logiciel libre, ce rachat aura aussi créé quelques milliardaires supplémentaires chez les fondateurs de la plateforme.

Fondée en 2008 avec pour objectif de simplifier les échanges / la correspondance entre les développeurs de logiciels, la plateforme GitHub s’est rapidement forgée une belle réputation auprès des aficionados du « libre ». La communauté du logiciel y voyait effectivement un excellent moyen de partager ses créations, mais aussi de discuter, de confronter les opinions et, ce faisant, de faire progresser la cause du « libre ». D’abord évoquée sous forme de rumeurs – « complètement folles » pour certains – le rachat de GitHub par Microsoft est pourtant une réalité. La société de Redmond a officialisé la chose et a révélé le montant pharaonique de la transaction : plus ou moins 7,5 milliards de dollars pour une bonne part payés en actions Microsoft.

Sur un plan purement comptable, l’opération est évidemment excellente pour les fondateurs de GitHub. Chris Wanstrath, Tom Preston-Werner et PJ Hyett – les trois cofondateurs – ont récupéré des sommes fabuleuses, même si les chiffres diffèrent sensiblement d’une source à l’autre. Chris Wanstrath pourrait avoir engranger 1,5 milliard de dollars en actions Microsoft quand Tom Preston-Werner et PJ Hyett émargeraient à 1,25 milliard dollars quoique ce dernier conteste le chiffre. Une chose est cependant est certaine : les trois larrons ne devraient théoriquement plus avoir à se faire la moindre inquiétude pour leur avenir, celui de leurs enfants et même de leurs petits-enfants.

En revanche, de l’inquiétude il y en a au sein de la communauté GitHub. On estime qu’aujourd’hui plus de 28 millions de développeurs participent plus ou moins activement au succès de la plateforme. Or, ce succès repose pour une bonne part sur le côté « libre » des logiciels créés. Tout le monde peut participer à un projet, donner ses idées et aider à son développement. Problème, Microsoft est surtout perçu comme le chantre du logiciel propriétaire. Windows n’est pas exactement un modèle d’ouverture et Microsoft cherche avant tout à rentabiliser le moindre de ses investissements. De fait, on voit assez mal le but que poursuit Microsoft avec ce rachat et de nombreux développeurs ont d’ores et déjà annoncé leur intention de quitter GitHub.

Pour Microsoft, l’idée est que ce rachat profite à la fois au promoteur de Windows et à la plateforme GitHub. On parle de bénéficier de nouveaux outils, de nouveaux services pour toutes les utilisateurs. Dans le communiqué officialisant le rachat, Satya Nadella – le PDG de Microsoft – déclare : « Microsoft est une entreprise de développeurs avant tout et en joignant nos forces avec GitHub nous renforçons notre engagement pour la liberté des développeurs, l’ouverture et l’innovation »… Pas certain que cette déclaration soit suffisante pour rassurer les foules.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1