publicite

Actualité

Valve ne goûte guère l’érotisme des animes sur Steam
Écrit par Guillaume 27-05-2018

Principale plateforme de jeu vidéo sur PC, Steam défraie aujourd’hui la chronique par ses prises de positions pour le moins surprenants en matière de nudité. Les auteurs de certains jeux à caractère « érotisant » ont effectivement reçu un avertissement de la part du promoteur de la plateforme – Valve – leur intimant de retirer tout contenu « offensant » ou de voir leurs titres retirés de Steam. Il existe toutefois deux poids deux mesures chez Valve.

Il y a déjà quelques jours, plusieurs studios de développement de jeux vidéo ont reçu des messages d’alerte de la part de Valve. La société éditrice de Steam leur expliquait que leurs jeux contrevenaient aux règles édictées sur la plateforme numéro un du jeu PC et qu’il leur fallait modifier au plus vite le contenu de leurs jeux. Steam souhaitait que des jeux comme HuniePop, Kindred Spirits on the Roof, Mutiny!! ou bien encore Tropical Liquor soient débarrassés de tout « contenu pornographique » : les développeurs avaient deux semaines pour se mettre en conformité en dépit de quoi les jeux en question ne seraient tout simplement plus disponibles sur la plateforme.

Plusieurs de ces studios de développement ont fait part de leur étonnement aux journalistes spécialisés. Pour la majorité d’entre eux, il n’est absolument pas question de contenu pornographique et Paul Rasmussen de Lupie Soft – créateur de Mutiny!! – se plaint par exemple que des titres comme Grand Theft Auto V ou The Witcher 3 ne soient pas inquiétés : ils affichent pourtant des contenus au moins aussi érotisant que les titres précédemment cités.  Pour ces développeurs, la remarque de Valve est hypocrite et il est difficile de comprendre pourquoi la société de Gabe Newell agit de la sorte.

Face à la grogne généralisée, Valve semble avoir reconsidéré sa position et a contacté certains développeurs concernés pour leur indiquer que les jeux feront prochainement l’objet d’un nouvel examen. Reste qu’on ne sait toujours pas ce que Valve juge correct et inapproprié. D’ailleurs, un studio comme MangaGamer semble avoir moyennement apprécié les méthodes de Valve et confirme sa volonté de se démultiplier en profitant par exemple des nouvelles opportunités offertes par GOG.com, l’un des principaux concurrents de Steam. La plateforme qui se caractérise par l’absence de toute forme de DRM ouvre depuis peu son catalogue aux romans visuels. Une aubaine pour MangaGamer et des jeux tels que Kindred Spirits on the Roof.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1