publicite

Actualité

Quand SEGA se lance dans les mini-consoles rétros
Écrit par Guillaume 20-04-2018

Alors qu’il ne construit plus la moindre console depuis bientôt 20 ans, SEGA a profité de la tenue du SEGA FES 2018 à Tokyo pour annoncer la venue d’une nouvelle console. Sans surprise, celle-ci n’est pas l’occasion de donner suite à la Dreamcast, mais plutôt de surfer sur la vague du retrogaming. Après les NES Classic Mini et SNES Classic Mini signées Nintendo, nous aurons donc bientôt droit à une Megadrive Mini. Problème, la mini-console semble devoir être fabriquée par AtGames, constructeur qui traîne de multiples casseroles.

En novembre 2016, Nintendo prenait tout le monde de court en commercialisant une version miniature de sa première console de salon, la Nintendo Entertainment System ou NES pour les intimes. Cette version réduite de la machine de 1983 intègre une carte mère minimaliste et se repose sur le principe de l’émulation pour proposer aux amateurs 30 jeux parmi les plus populaires jamais réalisés sur la machine. Deux ports manettes sont également de la partie – même si un seul contrôleur est livré avec la console – et surtout une prise HDMI afin de jouer tout confort sur n’importe quel écran moderne.

Si Nintendo avait bien sûr dans l’idée de conquérir les fans historiques de sa console, le constructeur ne se doutait pas de l’engouement suscité par la NES Classic Mini qui s’est vendu à plus de 2 millions d’exemplaires. Sans surprise, il a d’ailleurs décidé d’enchaîner avec une SNES Classic Mini dont le succès semble à la hauteur de sa grande sœur. Forcément, de telles réussites éveillent les appétits et SEGA a donc décidé de prendre le train en marche afin, lui aussi, de surfer sur la vague du retrogaming. Reste que SEGA ne compte pas se lancer avec une version mini de sa Master System puisque l’annonce du SEGA FES 2018 traite d’une Megadrive Mini.

Problème, le président de SEGA a confirmé que la machine serait fabriquée en partenariat par AtGames. Certes spécialisée dans les machines de retrogaming, la société a souvent été critiquée pour la qualité de fabrication de ses machines, une émulation parfois douteuse et des sélections de jeu très discutables. Espérons que l’implication de SEGA suffira à éviter ces écueils. Nous attendons maintenant de plus amples informations sur la machine bien sûr, mais aussi sur les titres qui seront proposés avec la console.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1