publicite

Actualité

Non, Grand Theft Auto V n’est pas l’oeuvre culturelle la plus rentable de l’histoire
Écrit par Guillaume 15-04-2018

Véritable carton développé par Rockstar Games et édité par Take-Two Interactive, Grand Theft Auto V a pulvérisé même les prévisions les plus folles de ses promoteurs en enregistrant plus ou moins six milliards de dollars de recettes depuis sa sortie en 2013. Également connu sous le nom de GTA5, il a poussé son éditeur a évoqué une réussite qui en fait le produit de divertissement le plus rentable de l’histoire. Ce n’est cependant pas tout à fait exact comme nous allons le voir maintenant.

Grand Theft Auto V est d’abord sorti en septembre 2013 sur PlayStation 3 et Xbox 360. Un peu plus d’un an plus tard, le jeu de Rockstar Games a débarqué sur PlayStation 4 et Xbox One auréolé d’un succès déjà hallucinant. Mais, comme pour enfoncer encore davantage le clou, Take-Two Interactive a – quelques mois plus tard – distribué une version PC (Windows) de son jeu phare. Le succès a une nouvelle fois été au rendez-vous avec cependant une dimension en ligne encore plus importante que pour les versions consoles. Ainsi, en plus des ventes de jeux « brutes », les deux partenaires pouvaient compter sur un système de micro-transactions particulièrement lucratifs.

L’un dans l’autre, en additionnant la vente des jeux sur toutes les plateformes et le profit engrangé avec les micro-transactions, Grand Theft Auto V a très largement surclassé les précédents épisodes de la série. Au travers d’un petit communiqué repris notamment par nos confrères de MarketWatch, Take-Two Interactive a estimé que le jeu de Rockstar Games avait permis de générer pas moins de six milliards de dollars de recettes ! Nos confrères précisent qu’il dépasse n’importe quel produit de divertissement et se place même nettement au-dessus de l’Avatar de James Cameron avec ses 2,8 milliards de recettes pour des budgets sensiblement équivalents.

Problème, cette insolente réussite ne fait pas du tout de Grand Theft Auto V, le produit de divertissement le plus rentable de l’histoire. Une telle récompense est très difficile à décerner compte tenu des méthodes de calcul, des informations disponibles et des époques considérées. Reste que de l’avis de nombreux observateurs, un jeu comme League of Legends a forcément fait nettement puisque cela fait plusieurs années qu’il génère deux milliards de dollars par an.  Mieux, World of WarCraft aurait lui dépassé les dix milliards de dollars de revenus… courant 2017 ! Enfin, DSOGaming précise que quelques jeux vidéo parmi les plus populaires ont sans doute largement dépassé ce chiffre : des titres jouables en salle d’arcade comme Street Fighter 2, Pac-Man ou Space Invaders auraient respectivement atteint 11, 13 et 14 milliards de dollars. GTA5 a encore du chemin à parcourir.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
1

Invité Invité
mercredi 18 avril 2018

Donc, quelle est la plus rentable?

1