publicite

Actualité

publicite
Le refroidissement à changement de phase s’invite sur Kickstarter
Écrit par Guillaume 04-04-2017

Si certains se posent aucune question, refroidir les composants de son PC peut constituer une quête sans fin. Entre les solutions efficaces mais bruyantes, les complexes à mettre en œuvre ou les classiques mais peu satisfaisantes, le choix est vaste. Enfin, pas assez si l’on en croit Calyos. La petite société belge travaille depuis bientôt trois ans à un prototype de refroidissement à changement de phase, inédit ou presque dans le monde des PC.

En novembre 2015, Calyos présentait son premier PC sans le moindre ventilateur qu’elle a ensuite fait évoluer tout au long de l’année 2016. De nombreuses modifications ont été opérées au prototype de base, mais l’objectif reste globalement le même : prendre un PC équipé des composants les plus puissants du moment et le refroidir de manière passive, autrement dit, sans le moindre ventilateur afin de limiter au maximum les nuisances sonores.

À l’occasion du CES de Las Vegas – en janvier dernier – le NSG S0 a été dévoilé à la presse, mais Calyos restait alors relativement discret sur la technologie mise en œuvre. Aujourd’hui et alors qu’une campagne Kickstarter est lancée pour achever le financement, nous en savons davantage. L’idée est donc comme prévu d’exploiter le refroidissement à changement de phase déjà largement employé dans l’industrie.

Pour faire simple, il s’agit d’incorporer un liquide dans un petit système de tubes : au niveau du composant à refroidir (CPU ou GPU), la chaleur fait passer ce liquide à l’état gazeux. Là, il est conduit jusqu’à un imposant radiateur qui va doucement faire baisser sa température jusqu’à ce qu’il revienne à l’état liquide et qu’il puisse recommencer le cycle. Le plus étonnant dans ce système, c’est que tout cela se fait sans le moindre ventilateur ni la moindre pompe.

Sur la page de sa campagne Kickstarter, Calyos clame que sa technologie permet un refroidissement tout à la fois plus efficace et plus silencieux que pratiquement n’importe quelle solution actuellement sur le marché. Une affirmation confirmée par Linustchtips sur Youtube à l’automne dernier. Il n’y a toutefois pas de miracle et cette solution, aussi efficace soit-elle, dispose de ses défauts. En premier lieu, soulignons le coût exorbitant de la chose : à plus ou moins 750€ – sans le moindre composant – le NSG S0 est réservé à une élite fortunée.

Notons également le poids d’une configuration complète (plus de 20 kg) et les interrogations quant à la compatibilité ou à l’évolutivité de la chose. À l’heure actuelle, Calyos garantie une capacité de refroidissement de l’ordre de 450 watts et la prise en charge des GeForce GTX 1080 Ti Founders Edition par exemple. Qu’en sera-t-il du GPU Vega ou des plateformes futures ? Quelle longévité pour le liquide – une technologie propriétaire – intégré à son NSG S0 ? Autant de questions qui ne doivent pas empêcher d’aller au moins jeter un œil à la page Kickstarter de Calyos.

 

publicite
ActuGaming Gamesplanet Gamoniac YouPass

Commentaires
0

1