publicite

Actualité

publicite
L’argent dans l’eSport : un encadrement est à prévoir
Écrit par charon 26-12-2016

L’e-Sport, ou sport électronique en bon français, est un secteur en plein essor, que ce soit en France ou dans le monde entier et son influence ne cesse de progresser d’autant que ce dernier se professionnalise de plus en plus avec  l’arrivée en masse de sponsors et donc d’argent.  Ce phénomène induit une question concernant l’encadrement de cette pratique, et notamment concernant les championnats virtuels avec de l’argent « réel » à la clé. Doivent-ils être affiliés sous le même régime que les casinos virtuels ?

En avril 2016, le sport électronique a connu son heure de gloire, à travers une reconnaissance officielle de la part du gouvernement français, lorsque la secrétaire d’État au Numérique Axelle Lemaire a publiquement soutenu la création d’une fédération française officielle pour l’eSport. Mais derrière cette reconnaissance, se posait également la question de son encadrement.

En effet, les sommes d’argent investies par les sponsors dans l’e-sport ont conduit à une professionnalisation du secteur. Afin de réguler le statut des joueurs professionnels, de plus en plus nombreux, les législations ont dû s’adapter pour fournir par exemple permettre des visas aux joueurs qui sont désormais considérés comme des sportifs professionnels à part entière.

Se pose également la question de l’encadrement fiscal des gains, tant des joueurs d’e-sport que des plateformes qui permettent de parier en misant de l’argent sur les rencontres virtuelles. Quelques sites web profitent de ces opportunités en publiant un guide des jeux de casino sur Internet, d’autres investissent directement dans les différents championnats de sport électronique ou enfin certains tentent de mêler un aspect plus technologique, comme la réalité virtuelle, au classique jeu de poker afin de le rendre plus accessible et plus ludique.

 

L’eSport est donc un secteur en devenir, qui devra être régulé de la même façon que l’a été celui des casinos en ligne. Ces deux activités n’étant d’ailleurs pas si éloignées, et nulle doute que nous devrions très prochainement apparaître des plateformes spécialisées permettant de prendre des paris sur les rencontres d’eSport. Ce rapprochement des deux secteurs pourrait conduire à placer l’e-Sport sous l’autorité de l’ARJEL qui gère l’ensemble des jeux d’argent en ligne au niveau fiscal notamment.

publicite
ActuGaming Gamesplanet Gamoniac YouPass

Commentaires
0

1