publicite

Actualité

publicite
Le Raspberry Pi s’oriente vers une compatibilité NVMe
Écrit par Guillaume 22-07-2020

Solution polyvalente, minuscule et peu coûteuse, le Raspberry Pi souffre toutefois de quelques défauts parfois rédhibitoires.

L’un des principaux défauts rencontrés par les utilisateurs de Raspberry Pi concerne à n’en pas douter la question de l’accès et du stockage des données. Il dispose pourtant d’une connectique étoffée constituée – selon les versions – d’un accès Bluetooth, du Wi-Fi, d’un port Ethernet Gigabit et de quatre ports USB-A à la norme 2.0 ou 3.0. Reste que la petite machine se repose malgré tout énormément sur son lecteur de microSD par exemple pour démarrer le système et dans bien des cas, il est plus simple de stocker les données principales sur cette carte. Plus simple certes, mais pas plus efficace.

Au format M.2, le SSD NVMe peut adopter plusieurs longueurs… certaines plus compatibles avec le concept du Raspberry Pi ?

Les cartes microSD doivent par exemple faire avec une fiabilité parfois douteuse et même sur les modèles les plus rapides, elles constituent un frein pour le Raspberry Pi, et ce, alors que certains concurrents proposent notamment un stockage eMMC. C’est la raison pour laquelle, Eben Upton a évoqué la question de la prise en charge NVMe. Acronyme de Non-Volatile Memory express, il a été conçu afin que les SSD puissent exploiter directement le PCI-Express des cartes mères afin d’accélérer considérablement l’accès aux données. Autre avantage, le NVMe exploite un format M.2 particulièrement compact et donc en phase avec la miniaturisation chère au Raspberry Pi.

Co-fondateur de Rapsberry Pi et actuel P.-D.G. de Raspberry Pi (Trading) Ltd., Eben Uptona donc précisé que la prise en charge du NVMe était bel et bien à l’étude pour les futurs Raspberry Pi. Cela devrait même être le cas dès la sortie du Compute Module 4 qui doit reprendre les principales caractéristiques du Rapsberry Pi 4 Model B sous la forme d’une carte avant tout destinée aux usages industriels. Par la suite, le Raspberry Pi 4 Model A devrait lui aussi intégrer un connecteur NVMe même si la compacité des Model A incite à la prudence : comment la fondation Raspberry Pi va gérer cette intégration ? Enfin, on peut imaginer qu’une version du Pi 4 Model B – un B+ par exemple – pourrait arriver par la suite.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1