publicite

Actualité

publicite
AMD / Intel : de part et d’autre, d’importantes pénuries
Écrit par Guillaume 02-12-2019

Une fois n’est pas coutume, les problèmes de production rencontrés par les deux géants du microprocesseur ne réjouissent absolument personne.

Redoutées par de nombreux observateurs, les difficultés d’approvisionnement que rencontre actuellement AMD sont donc tout sauf une surprise. Il y a quelques semaines, le fondeur américain lançait comme prévu ses nouveaux processeurs Ryzen. Ces derniers ont permis à AMD d’asseoir encore un peu plus sa domination sur un Intel dans le creux de la vague depuis déjà plusieurs années. Chaque nouvelle génération de Ryzen est ainsi l’occasion pour AMD de montrer qu’il est à la fois plus en forme, plus réactif et plus entreprenant… peut-être un petit peu trop cette fois : le nouveau fer-de-lance de la gamme, le Ryzen 9 3950X, semble effectivement très compliqué à dénicher chez les revendeurs.

S’il est officiellement disponible depuis quelques jours au prix de 999 euros, dans les faits nous sommes en face d’une pénurie presque totale à l’échelle mondiale. Aux États-Unis, même des revendeurs aussi importants que NewEgg ou Amazon ne sont pas en mesure de proposer la moindre pièce : le processeur est sold out à peu près partout. En Europe, la situation n’est guère plus enviable pour AMD. Ainsi, le site ComputerBase rapporte qu’à l’échelle de l’Allemagne, la demande serait tout simplement 16 fois supérieure à l’offre. Plusieurs voix se sont d’ailleurs élevées pour demander à AMD de monter le prix de son processeur de sorte que la demande baisse un peu. En France enfin, la plupart des revendeurs sont en rupture, mais certains malins ont remarqué que le Ryzen 9 3950X pouvait encore se dénicher chez LDLC par exemple, s’il est acheté sous la forme d’un kit d’upgrade… à 1199,95 euros tout de même.

AMD peine donc à fabriquer son nouveau fer-de-lance, mais la situation ne profite en réalité pas au concurrent de toujours, Intel. Toujours empêtré dans des problèmes de production plus importants encore que ceux de son compatriote, Intel aurait même contacté l’autre géant mondial du semi-conducteur, le Sud-coréen Samsung, à la rescousse. L’information n’a pas encore été confirmée par Intel lui-même, mais la presse coréenne indique sans ambiguïté que l’Américain a négocié des capacités de production sur les usines de Samsung. Confirmée, la nouvelle serait une grande première pour Intel qui a toujours mis un point d’honneur à fabriquer ses processeurs dans ses propres usines. Tout juste a-t-il laissé la production de quelques composants annexes à TSMC.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1