publicite

Actualité

publicite
Recalbox débarque en version 6.1 : près de 100 systèmes émulés à la clé
Écrit par Guillaume 02-10-2019

Attendue depuis des semaines et un petit peu en retard sur le planning originel de ses développeurs, la version 6.1 de Recalbox 6.1 est enfin accessible à tous.

Confidentielle il y a encore une dizaine d’années, le rétro-gaming est aujourd’hui très à la mode. Il s’agit de cette volonté de renouer avec le glorieux passé du jeu vidéo afin de (re)découvrir les perles des années 80-90 et les machines qui pouvaient faire rêver certains d’entre nous à l’époque où nous n’étions que des enfants. Aujourd’hui, cette enthousiasme autour du rétro-gaming a fait grimper le prix d’un grand nombre de composants « d’époque » et certaines pièces les plus rares atteignent des sommes astronomiques. Des constructeurs comme Nintendo ou Sony ont flairé la bonne affaire et ont décidé de lancer des versions « minis » de leurs consoles emblématiques avec plus ou moins de succès.

À côté de cet aspect particulièrement mercantile, on trouve des passionnés qui souhaitent simplement faire revivre ces vieilles gloires du jeu vidéo. Des fanatiques d’émulation et des programmeurs astucieux ont développé tout un tas de solutions logicielles que l’on peut faire tourner sur n’importe quel PC actuel, sur des smartphones ou sur de minuscules machines comme les Raspberry Pi. Parmi eux, on retrouve les – principalement – Français de Recalbox, un logiciel qui vient de passer en version 6.1 avec quelques semaines de retard. Au menu de cette nouvelle version du logiciel, près de 100 systèmes émulés avec des nouveautés comme l’Apple IIGS ou l’Amstrad GX4000, des améliorations pour que l’émulation des consoles SEGA soit plus réussie et de très nombreuses corrections de bugs (le détail des modifications est disponible ici).

Recalbox 6.1 intègre également quelques fonctionnalités nouvelles comme la possibilité de mettre des extraits vidéos pour illustrer les nombreux jeux que l’on ajoute à sa distribution : une manière élégante de présenter le gameplay d’un jeu que l’on ne connait pas forcément. Hélas, les développeurs n’ont pas été en mesure d’assurer la compatibilité de leur solution avec le dernier Raspberry Pi – le 4, sorti en milieu d’année – mais ils « compensent » en prenant en charge le Raspberry Pi 3A+ et en se focalisant sur la compatibilité avec le boîtier GPi Case de Retroflag : un produit à la finition remarquable qui se base sur le design du Gameboy de Nintendo… Plongée au cœur des années 90 garantie !

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1