publicite

Actualité

Le marché du du disque dur en chute libre… et ça ne va pas s’arranger
Écrit par Guillaume 10-05-2019

Nouvelle preuve – s’il en était besoin – de la chute inéluctable du marché du disque dur traditionnel.

Société japonaise pratiquement inconnue du grand public, Nidec est l’un des principaux spécialistes mondiaux des moteurs de disques durs traditionnels. L’entreprise détiendrait des parts de marché de l’ordre de 85% sur ce secteur d’activité et, par conséquent, se trouve aux premières loges lorsque l’on évoque la perte de vitesse de ces unités de stockage. Aujourd’hui concurrencés par la généralisation d’autres formes de stockage comme les SSD, les disques durs à plateaux se vendent de moins en moins chaque année et Nidec ne prévoit pas d’amélioration dans un future proche (PDF)… ce serait plutôt le contraire.

Entre 2013 et 2014, le constructeur japonais a observé la dernier augmentation annuelle passant de 551 millions (2013) à 564 millions d’unités écoulées (2014). Ensuite, comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, la chute est régulière : 469 millions de disques vendus en 2015, plus que 424 millions en 2016 et à peine au-dessus des 400 millions – 403 – en 2017. L’an dernier, le marché est pour la première fois passé sous la barre des 400 millions (376) et les estimations pour cette année ainsi que pour l’année prochaine ne sont guère optimistes : 309 millions en 2019 et seulement 290 millions l’année prochaine.

Cette baisse dramatique du nombre de disques écoulés touche tous les secteurs du marché aussi bien les modèles à destination des PC de bureau que les disques durs externes, l’électronique grand public ou le secteur entreprise. Nous le disions dans une précédente actualité, un secteur vient tout de même se distinguer : celui des data-centers. Là, le nombre de disques durs vendus continuent de progresser pour atteindre 51 millions d’unités l’an dernier. Ce marché très spécifique devrait continuer à monter en puissance en 2019 (54 millions) et même en 2020 (60 millions).

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
1

Invité Invité
dimanche 12 mai 2019

La blockchain de BSV Bitcoin Satoshi Vision, brevetée, se développe tranquillement pour arriver en version très gros block 2GB pour cette fin d'année puis bien plus gros en 2020 - objectif illimité vers 2021... a pour objectif tertiaire de remplacer le cloud et les disques de sauvegardes, sécurisé, confidentiel, inviolable, accessible partout en tout temps et surtout enregistré à vie ! Restez connecté sur BSV (Vision de Satoshi Nakamoto). Cette technologie va tout défoncer c'est inévitable !

1