publicite

Actualité

Electronic Ars, Sony : deux défections majeures pour l’E3 2019
Écrit par Guillaume 13-03-2019

Véritable institution, le salon de jeux vidéo de Los Angeles semble de moins en moins en phase avec les besoins des éditeurs.

Organisée pour la première fois en 1995, l’Electronic Entertainment Expo ou E3 constitue une sorte de baromètre de l’industrie du jeu vidéo depuis plus de vingt ans. Il aura presque toujours été réservé aux professionnels du secteur et permettait de présenter les nouveautés en cours de production à un public averti. Les principales sociétés du jeu vidéo en profitaient généralement pour tenir de longues conférences qui étaient l’occasion de faire le point avant l’ouverture officielle du salon. Seulement voilà, en 2019, le jeu vidéo n’a plus grand-chose à voir avec ce qu’il était en 1995… et c’est à se demander si le salon de Los Angeles a encore une utilité.

Conférence Sony à l’occasion de l’E3 2018

Pourtant l’un des acteurs majeurs de l’E3 pendant des années, Nintendo a ainsi été l’un des premiers à s’éloigner du salon. Dès 2013, le Japonais a décidé de ne plus tenir de conférence de presse en direct. À la place, il diffuse chaque année une vidéo pré-enregistrée qui lui permet de mieux contrôler sa communication tout en étant bien moins coûteuse / complexe à organiser. Nintendo conserve toutefois une présence « stand » sur le salon. Cette année, c’est Sony qui a « tiré » le premier en indiquant qu’il ne sera pas du voyage. Cela veut dire pas de conférence bien sûr, mais également pas de présence tout court. Une première depuis 1995. Le porte-parole de la société a expliqué que Sony explore « de nouvelles voies d’échanger avec sa communauté pour l’année 2019 ». Soit le format E3 n’est plus adapté, soit Sony n’avait rien de bien croustillant à dévoiler.

Il y a quelques jours, Electronic Arts a plus ou moins emboîté le pas de Sony en indiquant que lui non plus n’allait pas avoir de présence sur le salon de Los Angeles : ni conférence, ni stand dans les halls d’exposition du Convention Center. En revanche, Electronic Arts semble d’ores et déjà fixé sur sa nouvelle façon d’échanger avec sa communauté puisque l’éditeur a évoqué la tenue de l’EA Play, un événement qui ouvrira quelques jours avant l’E3, du 7 au 9 juin pour être précis. Sur son site, l’éditeur précise : « Nous oublierons la conférence de presse et la remplacerons par de nombreuses diffusions en direct au cours des deux premiers jours du salon afin de vous offrir ce que vous nous avez demandé : plus de vidéos en jeu et d’infos de la part des équipes de développement ». Alors que l’influence de la presse semble avoir nettement reculé, qu’il est de plus en plus facile de toucher des millions de joueurs à la fois, tout au long de l’année, le format « salon » semble plus que jamais anachronique. L’E3 de Los Angeles va-t-il se relever de son édition 2019 ? La réponse le 14 juin prochaine, à la fermeture des quatre jours d’événement.

publicite
ActuGaming YouPass

Commentaires
0

1