publicite

Actualité

La fin de GDI !
Écrit par charon 22-03-2010

Au sein du MSR (Microsoft Research), Microsoft travaille déjà depuis un moment sur de nouveaux types d’interfaces naturelles NUI destinées à remplacer l’actuelle interface de Windows. Dans Vista, Microsoft avait entièrement repris le sous-système graphique de Windows qui constituait la base graphique du système. Il avait aussi introduit le DWM (Desktop Windows Manager): un nouveau gestionnaire de fenêtres gérant la composition graphique et reposant sur DirectX (en version 9 sur Vista et 10 sur Windows 7). Vista avait aussi amené de nouveaux frameworks graphiques destinés à exploiter les possibilités du nouveau système d’exploitation. Mais l’utilisation de WPF (Windows Presentation Foundation) et de Silverlight reste encore très marginale au sein des logiciels aujourd’hui disponibles. La quasi totalité des applications Windows (y compris l’interface de Windows lui-même) reposent en réalité sur la GDI (Graphics Device Interface), une API graphique présente depuis Windows 1! GDI a certes évolué depuis mais elle n’en reste pas moins l’API graphique la plus utilisée dans Windows.

Redirect GDI

Redirect GDI

Dans un brevet de Microsoft publié le 31 décembre 2009, Microsoft énonce une méthode destinée à rediriger les appels GDI d’une application au moyen d’un module de redirection GDI. Ce module redirige ensuite vers un autre framework graphique natif à l’OS. Le brevet ne cite pas de framework graphique cible particulier, la méthode peut être théoriquement utilisée pour n’importe quel framework graphique.
La méthode utilise la technologie Detours créée par Galen Hunt qui est aussi un des développeurs du projet Singularity. Cette technologie permet d’intercepter des appels Win32 au sein des applications.

Le but de ce brevet est clairement évoqué. Il permettrait de faire migrer les vieilles applications GDI sur un nouvel environnement bureau qui fonctionnerait totalement différemment en utilisant de nouveaux paradigmes.

In many software scenarios it can be desirable to be able to show visual contents of a screen area in a container that is different from one intended by the authoring software. An example of such a scenario is in the context of a desktop environment where, for example, one might wish to create a new desktop paradigm that can display renderings from older software that was not created with desktop environments in mind.

On imagine aussi facilement d’autres possibilités. Microsoft pourrait ainsi supprimer le composant GDI du système afin d’assainir son architecture. La GDI possède depuis longtemps un composant dans le noyau NT. Et comme expliqué précédemment, les applications actuelles pourraient profiter de certains avantages liés à la nouvelle interface sans nécessiter de changements ou recompilations.

Sources:
Brevet Redirect GDI
Detours

publicite
ActuGaming Gamesplanet Gamoniac YouPass

Commentaires
0

1