publicite

Actualité

Test du boitier Lian-li PC-J60 – Partie 1/2: le montage
Écrit par GFreeman 11-07-2016

Construire son propre PC est assurément un projet épanouissant. Non content d’offrir la possibilité de choisir vos composants, cette approche sur mesure permet également de choisir son boitier, et donc le look de votre machine. On l’oublie parfois, mais le choix du boitier reste capital, car celui-ci aura une influence sur les températures, la durée de vie de vos composants et les nuisances sonores.

 

Résolument tourné vers l’avenir

Nous sommes loin des années 90 et des infâmes boîtiers PC beiges et austères. Aujourd’hui le PC case se décline en une multitude de formats et de couleurs, jusqu’à arborer des LED à l’esthétique plus que douteuse. Certains boitiers gamers ressemblent à des lampes magmas ou des vaisseaux spatiaux… c’est navrant.

C’est sans doute fort ce constat que Lian-li a développé son nouveau boitier, le PC-J60. Un boitier ATX moyen tour sobre et élégant, tout aluminium et qui met l’accent sur l’ergonomie et le cable management. La marque taïwanaise n’en est pas à son coup d’essai puisqu’elle développe des boîtiers haut de gamme depuis 1983.

Nous avons donc décider de tester ce nouveau boitier aux caractéristiques prometteuses:

Dimensions (L)210mm
(H)507mm
(P)489mm
Couleurs Noir (PC-J60B)
Rouge (PC-J60WRX)
Materiaux Aluminum
Side Panel Aluminum
PC-J60WRX (vitre)
Poids net 6.48KG
Baie 5.25″ non
Baie 3.5″ drive bay (External) non
Baie HDD 3.5″ HDD x5
2.5″ HDD x1
Expansion Slots 7
M/B Type ATX
Micro-ATX
System Fan (Front) 120mm Fan x2
System Fan (Top) 120mm Fan x3(Optional)
System Fan (Bottom) 140mm Fan x1
Ports I/O USB3.0 x 2
HD Audio
Compatibilité matérielle GPU: 410mm
PSU length: 210mm
CPU cooler height:160mm

Vent de fraîcheur en été

Commençons par l’extérieur : il s’agit d’un boitier de grande taille. Sans se rapprocher de son cousin de chez Fractal design, le populaire R4, le PC-J60 présente de mensurations impressionnantes (210x507x489mm), et un poids contenu de 6.5kg (aluminium oblige), faisant de lui un candidat sérieux pour les gamers en recherche d’un boitier léger pour des LAN.

 

botiier

 La très large vitre latérale permet de contempler le delicieux ballet des ventilateurs

 

Le PC-J60 est disponible en rouge ou noir, avec ou sans vitre latérale, une option bien pratique pour impressionner la galerie.

Le boitier innove également en plaçant ses racks HDD (5 en 3.5 et un en 2.5 pouces) en bas, ce qui fait place nette pour une carte graphique de grande taille (jusqu’à 41 cm !). Un choix d’autant plus judicieux que l’air chaud se concentre en haut des tours. Des HDD additionnels peuvent aussi être montés directement sur l’un des panneaux latéraux.

Coté refroidissement, le PC-J60 apporte un vrai vent de fraîcheur. Avec deux 140 mm à l’avant qui poussent l’air frais sur la carte mère et un 140 mm en extraction à l’arrière, l’air flow semble excellent sur le papier (nous le testerons en pratique évidement). Enfin, un dernier 140 mm intelligemment placé en bas, assure le refroidissement de l’alimentation et des HDD. Vous ne devriez pas avoir besoin d’ajouter de ventilateur supplémentaire pour tenir votre config sous les 70°C, même durant cet été 2016 qui s’annonce torride. Le PC-J60 dispose par ailleurs de 3 emplacements supplémentaires de 120 mm sur le dessus, qui peuvent s’avérer utile pour les configurations extrêmes. Enfin, pour les afficionados du water cooling, sachez que l’espace est prévu pour l’installation d’un tel système.

 

Luxe, calme et stérilité

Tout en alu le boitier arbore des finitions irréprochables et comme d’habitude, Lian-Li apporte un grand soin aux détails. Pas de bord tranchant, visserie impeccable, bundle complet, panneaux latéraux avec grip pour les doigts afin de les retirer facilement : le montage devient un vrai plaisir.

 

DSC_9063

Lian-Li pense à vos minimes et propose d’élégantes poignées sur les side panels

 

Sous le boitier, quatre patins chromés de type HIFI assurent la stabilité. Toutes les sorties ventilations sont protégées par des filtres à air, ce qui garantit un intérieur stérile à la poussière. Un détail important pour les gamers qui montent des configs haut de gamme et souhaitent garder leurs composants à l’abris des nombreuses particules de poussière et autres moutons qui peuvent s’accumuler. Pour le nettoyage des filtres, Lian-Li a pensé à tout, un ingénieux système de filtres aimantés rend cette tâche, habituellement ingrate, facile et rapide.

 

DSC_9022

La présence de filtres à poussière aimantés facilite le nettoyage de ces derniers

 

Coté bundle, Lian-Li intègre entre autres un adaptateur USB 3>USB 2, ce qui permet de profiter des deux ports USB en façade, même si votre carte mère ne gère pas l’USB 3. Nous aurions aimé un adaptateur de meilleure qualité, même celui-ci s’acquitte de sa tâche sans broncher.

 

L’ami du joueur qui ouvre souvent sa machine

Nous avons monté notre config très rapidement dans un boitier qui n’a posé aucun problème. Les finitions, les vis à mains, et l’espace disponible sont d’une grande aide. Le PC-J60 sera donc le parfait compagnon des joueurs qui ouvrent souvent leurs machines.

Lian-Li apporte un soin tout particulier au cable management, en disposant ci et là des trappes protégées par du caoutchouc, qui assurent un excellent maintien des câbles.

Les baies HDD sont très pratiques et là aussi, accélèrent le montage. Les HDD disposent de vis avec des rondelles anti-vibrations rendant les disques durs quasiment inaudibles même en charge.

C’est assez rare pour être souligné, le PC-J60 n’intègre pas de baie 5.25 (celle réservée aux lecteurs optiques ou de disquette). Il faut dire que la dématérialisation des jeux et logiciels a rendu ce périphérique facultatif voire superficiel. Compte-tenu de la taille que ce genre de baie occupe dans une tour (bien qu’elles soient parfois démontables), le choix de Lian-Li nous semble excellent et tourné vers l’avenir. Il offre un gain de place non négligeable.

Au final, d’une manière générale, le montage est grandement facilité par l’espace disponible. Que ce soit en ATX ou micro ATX, l’utilisateur ne manquera pas de place et les grosses paluches pourront triturer les composant à souhait, sans se tordre les poignets.

 

Quelques rares points négatifs

Nous avons aussi noté quelques points d’améliorations, auxquels Lian-Li pourrait réfléchir. D’abord les longueurs des câbles fournis (notamment les câbles I/O) sont un peu limitées. Pas de problème en ATX, mais lors du test sur micro ATX, suivant le positionnement des plugs sur la carte mère, les câbles parviennent tout juste à rejoindre les ports I/O. Evidemment, ce genre de tour est plutôt conçu pour de l’ATX, mais s’il vous prend l’envie saugrenue de monter du mirco ATX, pensez à vérifier la longueur du câblage.

Le nombre de ports USB en façade est également discutable. A l’heure ou l’immense majorité des cartes mère proposent six, voire huit ports USB internes, nous aurions aimé voir plus qu’un simple duo de ports USB en façade sur ce boitier haut de gamme. Enfin, si l’adaptateur USB 3>USB 2 ne nous a pas posé de problème, il aurait cependant gagné à être un peu plus soigné et rigide.

 

DSC_9052

Sur micro ATX, les câbles I/O n’ont que peu de marge de manœuvre

 

C’est tout en ce qui concerne les points négatifs. Monter un PC-J60 reste une expérience plaisante et ne pose pas de problème. La qualité exceptionnelle du PC-J60 se paye néanmoins au prix fort : il vous faudra compter 229 euros pour le voir sous votre bureau. Le prix de la perfection ? En tout cas, en ce qui concerne le montage, comme nous venons de le voir le PC-J60 rend une copie très propre.

Le boitier présente-t-il également des performances haut de gamme ? Nous le saurons la semaine prochaine lors de nos tests de performance dans lesquels nous le mettrons en concurrence avec deux autres tours très populaires : l’Aerocool DS Cube et Le Silver Stone SUGO SG02

Refroidissement, nuisances sonores, performances, vous saurez tout. A bientôt donc…

Les tests de performances sont désormais disponibles sur notre site.

publicite
ActuGaming Gamesplanet Gamoniac YouPass

Commentaires
1

bobegna
lundi 11 juillet 2016

Ma 1ere config je l'ai montée dans un Lancool PCk62 ,LANCOOL est du moins était une filiale de Lian li pour celles, ceux qui voulaient un boitier de qualité avec les mémes caracteristiques que les Lian-li,pas forcément la qualité mais le,prix nettement plus abordables. Le systéme de  verrouillage des cartes-filles est ce qui se faisait de'mieux tant au niveau cosmetique que prztique respirait la solidité et la qualité.La face latérale droite d'une épaisseur d'àcier ou y'a rienna redire,la face gauche avec sa vitre en X d'excellentes factures,les 3 ventilos de 140 Lian-li et le 120 arriere tournent toujours. Quand à l'aspect  esthetique,il sera toujours d'actualité, d'ailleurs plus de'10 ans aprés mon achat du Lancool je retrouve les mémes disign sur ce LIAN-LI, que diable pourquoi suis-je toujours dans le rêve " ah si un jour ma,situation évoluer,je m'offrirais un LIAN-LI"

1