publicite

Actualité

L’assemblée
Écrit par serapheen 18-06-2016

Tout à commencé lors de mon déménagement !
Je devrais même dire « recommencé » !
On remplit les cartons, on les referme avec du gros scotch marron. On vide les tiroirs et là on retombe sur une boîte.
J’avais beau savoir ce qu’elle contenait, je n’ai pas pu résister à l’envie de la rouvrir. Et là tout à basculé…

Engager. Bibliothèque. Créature. Défausse. Terrain. Mana.Magic_the_gathering-card_back
Des mots qui parleront à beaucoup ! Et pour cause, « Magic : the gathering » est le jeu de carte à collectionner le plus formidable qui n’ai jamais été créé.
Issu en 1993 de l’imagination de Richard Garfield, avec plus de 75 versions et extensions différente, la marque à su laisser son empreinte parmi les joueurs de tout âge et tout horizon. En effet qui ne connaît pas l’impression du dos de ces fameuses cartes qui dans mes souvenirs envahissait la cour de l’école. Ce formidable pentagone de couleur entre les différentes disciplines de magies.

Si nous ne devions citer seulement deux éditions, nous parlerions sans doute de « Unglued » qui contenait des cartes toutes plus délirantes les une que les autres, mais le but de cette édition était humoristique ; et « Terres Natales » qui est sans conteste la plus mal aimée de par les cartes quasi-inutilisable qu’elle proposait. Cette même série a failli causer la fin de « Magic » tant les ventes furent catastrophiques.

Mais c’était sans compter sur l’expansion qui allait suivre. En février 1997 sort sur PC le jeu vidéo « Magic : the gathering ». La formule est la même, on collectionne les cartes on les joue contre l’ordinateur. Et comme le profit reste l’intérêt des éditeurs, « Wizard of the coast » nous offrira régulierement des extensions au jeu pc pour nous ajouter des adversaires et des cartes numérique supplémentaire. Succès mitigé tout de même mais certains novices n’ayant rencontré le principe que grâce au format PC se ruent alors chez les vendeurs de cartes pour jouer en vrai et relance d’autant plus les ventes de « Booster » et de « Deck ». A noter que M. Garfield lui même n’espérait pas une si évidente réussite. Lui qui ne souhaitais seulement que la première série de carte s’écoule en une année aura, très probablement, essuyé une larme de joie en voyant le stock disparaitre en quelques semaines.

mtg-black-lotus« Magic : the gathering » est un jeu vraiment addictif et passionnant. L’aspect collection est évidement un frein au niveau financier mais c’est le principe de la collection ! Les cartes actuelles sont aussi efficaces que les plus agées, à part peu être pour le célèbre « Black Lotus » dont la côte d’achat s’élève a plus de 15.000 euros selon l’édition et l’état.

Si en revanche l’on souhaite retrouver, ou même s’initier a cette discipline sans se ruiner, le jeu « Magic : Duels » disponible sur Steam est gratuit et reste simple d’utilisation et guide pas à pas les nouveaux joueurs.

Reste à voir maintenant ce que l’avenir réserve à ce jeu qui à travers les ages se renouvelle sans cesse tout en restant fidèle à son concept d’origine. Annonce en passant : je cherche encore des carte, toujours plus de cartes. Si vous lisez ceci et que vous souhaitez vous débarrasser de celles qui traînent dans votre grenier…

 

publicite
ActuGaming Gamesplanet Gamoniac YouPass

Commentaires
0

1