publicite

Actualité

Nouvelles puces graphique en vue chez Nvidia !
Écrit par GFreeman 04-05-2016

Amis gamers, sortez vos blancs tabliers, ça va saigner. Nvidia devrait annoncer l’arrivée de ses nouvelles puces graphiques Pascal le 31 mai lors du Computex 2016. Dans la foulée, on peut espérer un lever de rideau sur les caractéristiques des nouvelles cartes, qui seront probablement dénommées GTX 1070, 1080 et 1080 Ti.  Celles-ci succèdent aux Maxwell (2014), qui proposaient déjà un bond en avant comparé à Kepler (2012) en termes de performances et d’efficacité électrique.

Nvidia nous promet cette fois « des performances et un rendement inégalés » et nous n’avons aucun mal à les croire !

Tout d’abord, parce que les nouvelles puces Pascal bénéficieront d’un process de gravure plus fin à 16nm. Pour ceux qui s’en souviennent, NVidia et AMD avaient déjà annoncé cette finesse de gravure dès 2013. Les deux constructeurs avaient alors sous-estimé la complexité technique des process de gravure en dessous des 20nm. Tout comme le fournisseur historique, TSMC, qui avait lui aussi pris du retard à la tâche. Cette gravure en 16nm, même si elle est présentée comme une innovation majeure, a en fait presque 3 ans de retard !

Mais cette fois-ci, il semble que rien ne puisse arrêter la sortie imminente de ces fameuses cartes, dont la finesse de gravure ferrait rougir le plus fin des mille-feuilles. Le principal avantage d’une gravure plus fine est une consommation électrique moindre (comme sur les nouveaux CPU Intel), permettant un meilleur contrôle de la température et donc la possibilité d’augmenter les fréquences. La miniaturisation libère également de l’espace (eh oui), et permet donc l’augmentation du nombre d’unités de calcul sur une surface donnée.

Et ce n’est pas tout ! Pascal débarque aussi avec un nouveau type de mémoire : la GDDR5X. Certes, il n’y a qu’un « x » de plus, mais elle pourrait permettre le doublement des données transitant par chaque connecteur. Cette avancée verrait les puces dépasser la limite de Maxwell à 7GB/s pour monter jusqu’à 12Gb/s ! Une révolution.

Coté taille, le processeur graphique Pascal GP104 affichera sans doute une surface d’environ 330 mm², contre 398 mm² sur le GM204 (GTX 980) (5 milliards de transistors).

Nous avons comparé dans le tableau ci-après la nouvelle GTX 1080 (sans doute le nom donnée à la nouvelle carte fer de lance de Nvidia) avec deux autres best-sellers de la marque : les GTX 980 et GTX 960.

Picture2

Résultats: la bande passante augmente respectivement de 204 et 52% comparée aux GTX 960 et 980. Le passage au 16nm permet aussi de réduire la consommation électrique (TDP) que nous estimons entre 160 et 180 watts.

Nous nous sommes enfin amusés à calculer les potentiels réels gains pour les joueurs. Nos estimations montrent des chiffres qui donnent le tournis : La GTX 1080 pourrait faire bénéficier d’un gain de de 66% en termes de FPS sur son ainée la GTX 980, et de 145% sur la GTX 960 !

Si ces valeurs restent encore spéculatives, elles laissent cependant présager d’un bouleversement dans le microcosme de puces graphiques. Les débats sur les futures performances sont ouverts dans les commentaires ci-dessous.

Reste à savoir quelle sera la riposte d’AMD. Aux fraises depuis le lancement de Maxwell, la firme californienne pourrait abattre cette année une de ses toutes dernières cartes : la nouvelle vague de GPU AMD, Polaris, est prévue pour Juillet 2016. Doté d’un coefficient multiplicateur de 2,5 en performances/watt par rapport à la gamme actuelle, Polaris devrait également être pourvu d’un procédé de gravure plus fin et d’une mémoire plus rapide.

C’est souhaitable en tout cas : comme nous vous l’expliquions la semaine dernière à la suite de la publication de ses résultats financiers, AMD n’a plus le droit à l’erreur. Et il semble que Pascal, au vue de ses caractéristiques impressionnantes, pourrait bien sonner le glas du géant californien.

publicite
ActuGaming Gamesplanet Gamoniac YouPass