publicite

Actualité

Batman V Superman : on l’a vu!
Écrit par Lucas. C 23-03-2016

Alors, #Batman ou #Superman?

 

Malgré une com’ en demi teinte et sa bande annonce douteuse (révélant la quasi-totalité de l’intrigue du film), on pouvait attendre d’avantage du combat le plus dantesque de l’année. Si l’on aborde un aspect seulement technique, la réalisation est très satisfaisante, esthétique.Zaci

Après tout, il s’agit de  Zack Snyder derrière la caméra, n’étant pas novice en terme de mise en scène héroïque (Watchmen, Men of steel..) il remplit aisément le job, c’est beau, mais parfois long…

Côté histoire, c’est un pari risqué pour DC, âpre et lourdement parsemé d’allusions religieuses, ce film respecte (trop?) l’essence sombre qui distingue si bien DC comics. En opposition totale avec le cinéma du genre et le fun bon enfant initié par leur concurrent Marvel.

Alors, concrètement, est-ce un bon film? Cela dépend de votre point de vue, la pâte Snyder est bien la. La pesante omniprésence du sujet religieux, avec une profonde réflexion sur le statut des héros, ça change de d’habitude et du divertissement de masse.

 

dcl

 

Au début du film, on est agréablement surpris, les scènes introductives sont parfaites, et le départ apocalyptique dans Metropolis sous fond de 11 Septembre est efficace. Malheureusement, au fil des minutes, l’ennui et l’impression de scènes inutiles rajoutées s’installe. Le film arrive tout de même à nous tenir en haleine via une mise en scène percutante et dynamique. Mais le plus gros point noir du film reste sa fin, le réalisateur ne pouvant se permettre de ne faire un dénouement grand spectacle, qui tourne lui, au ridicule. Débauche d’effets spéciaux, jeux de lumières aussi inutiles qu’aveuglants, et un design pitoyable de créature vilaine fini au gros mixage blockbuster. Snyder n’aura pas pu résister. La bande son quant à elle est tout simplement épique, approchant de très près la qualité de son aïeul Dark Knight, la musique mythique nous entraîne dans ce combat divin, grandiose duel surpassant le spectateur.

Attendez vous cependant à un traitement des personnages tout particulier, très novateur pour le style. L’introduction ultra sérieuse de l’histoire et des protagonistes risque d’en surprendre plus d’un. Superman s’avère plus démystifié que jamais. Fini le costume moulant pathétique, avec à travers ce personnage, un traitement profond de la perception social du pouvoir suprême, et les dérives qui en découlent. A l’instar de Watchmen, c’est un film lent et psychologique qui s’immisce sur nos écrans, Batman s’avère être un personnage complexe, frustré par sa simple condition humaine dans ce combat prodigieux. Fini le naïf Bruce Wayne gentillet, celui la n’hésite pas à tuer, aucune pitié pour ses adversaires.

Cependant, j’ai personnellement beaucoup aimé ce renouveau scénaristique, mais conscient que cela ne plaira pas à tous, cette ambition risque de coûter chère à DC. La performance des acteurs est très honorable, Ben Affleck succédant très bien à Christian Bale sous le masque du chevalier noir. Á souligner en revanche Lex Luthor qui tombe souvent dans le surjeux de la folie…

 

bena

Ben Affleck est le Batman, plus sombre que jamais.

meuf

La mannequin Israélienne, Gal Gadot.

Clash_Jesse2

Jesse Eisenberg, Lex Luthor.

   002-Henry-Cavill

Henry Cavill, le Superman de 32 ans.

 

publicite
ActuGaming Gamesplanet Gamoniac YouPass

Commentaires
0

1